Troisième Site Ramsar pour l'Arménie

Troisième Site Ramsar pour l'Arménie

16 novembre 2011
Arménie

Le Secrétariat a le plaisir d'annoncer que l'Arménie vient d'inscrire sa troisième zone humide d'importance internationale, le marais de Khor Virap (50 hectares, 39°53'16''N- 44°34'18''E), un sanctuaire d'État situé dans l'ancien lit fluvial de l'Arax, au centre du pays, près de la capitale Erevan et avec vue sur le mont Ararat. Comme le résume l'assistante au Conseiller Ramsar pour l'Europe, Kati Wenzel, ce marais d'eau douce d'origine semi-artificielle est essentiellement formé de roselières alimentées par un canal d'irrigation et entouré de canaux de drainage.

Le site est important pour plus de 100 espèces d'oiseaux d'eau migrateurs dont 30 espèces nidificatrices, y compris la marmaronette marbrée (Marmaronetta angustirostris) menacée au plan mondial et l'érismature à tête blanche (Oxyura leucocephala) en danger, ainsi que des espèces menacées au plan national comme le cormoran pygmée (Phalacrocorax pygmaeus) et le canard chipeau (Anas strepera).Le site accueille aussi plusieurs espèces de mammifères comme le chat des marais (Felis chaus), la loutre d'Europe (Lutra lutra) et le seul mammifère sauvage non indigène, le ragondin (Myocastor coypus). On y trouve des libellules en grand nombre, notamment la libellule en danger au plan national Hemianax ephippiger.

Le marais joue un rôle important pour l'atténuation des crues en aval et le piégeage des sédiments. On y pratique la chasse, la pêche, la récolte des roseaux et, dans une moindre mesure, on y fait paître les troupeaux. Le site se trouve dans un environnement qui a une importance sociale et culturelle avec la présence, en particulier, du monastère de Khor Virap construit sur les ruines de l'ancienne capitale, Artashat. Le site lui-même est menacé par la baisse du niveau d'eau, conséquence de l'exploitation non durable de l'eau pour l'irrigation, le surpâturage, les incendies en hiver et le braconnage. Il n'y a pas de plan de gestion en vigueur mais il est prévu d'en préparer un.

L'Arménie a trois Sites Ramsar couvrant 493 511 hectares. Les 160 Parties à la Convention ont inscrit, ensemble, 1967 zones humides couvrant 190 728 075 hectares.

Photos par M Karen Jenderedjian.







Kakhanov Canal



After a fire







Monastery



Mt Ararat



White stork