L’Ukraine inscrit onze Sites Ramsar

L’Ukraine inscrit onze Sites Ramsar

5 septembre 2019
Ukraine

burshtyn_water_reservoir.jpg

Burshtyn Water Reservoir

L’Ukraine a inscrit 11 nouvelles zones humides d’importance internationale (« Sites Ramsar ») et en possède désormais 50 au total, couvrant une superficie de plus de 800 000 hectares.

Dnister River Valley (Site Ramsar no 2388), dans l’ouest de l’Ukraine, est un point chaud de la biodiversité qui comprend une mosaïque de types d’habitats de zones humides divers et rares, des communautés végétales de plaine d’inondation et un grand nombre d’espèces menacées au plan national. Le site est le lieu d’hivernage le plus important pour les oiseaux d’eau sur le cours supérieur et moyen du fleuve Dniestr.

Burshtyn Water Reservoir (Site Ramsar no 2393), dans le voisinage, a été construit en 1965 afin de refroidir une centrale thermique. Il ne gèle pas en hiver de sorte que c’est un lieu de nourrissage et d’hivernage apprécié par les oiseaux ; la construction d’une île artificielle dans le réservoir devrait offrir un plus grand nombre de zones de nidification et de perchage pour les oiseaux durant les périodes de migration.

Liadova-Murafa (Site Ramsar no 2387), sur la frontière avec la Moldova, se compose d’un secteur du fleuve Dniestr avec ses affluents et des zones forestières le long de la vallée fluviale. C’est un lieu d’étape et de nourrissage important pour les oiseaux, également riche en poissons, mammifères, amphibiens et reptiles.

Plusieurs sites se trouvent dans les Carpates ukrainiennes. Nadsiannia Raised Bog (Site Ramsar no 2392) est une des plus grandes tourbières exondées restantes dans les Carpates, et l’un des rares exemples intacts où il n’y a pas d’impacts humains visibles. Compte tenu de son emplacement dans un col nord sud des Carpates, le site joue un rôle majeur en tant que corridor écologique transnational et il est extrêmement important pour les migrations et la dispersion des animaux terrestres.

pohorilets_river_headwaters.jpg

Pohorilets River Headwaters

Black Bog (Site Ramsar no 2389) contient le plus grand gisement de tourbe de toutes les Carpates ukrainiennes, atteignant une profondeur de six mètres dans la partie la plus épaisse. Le site contient cinq espèces différentes de sphaignes dont deux sont très rares en Europe centrale. Il accueille également des frayères pour de rares amphibiens comme le triton de Montandon (Lissotriton montandoni) Vulnérable au plan national, la salamandre de feu (Salamandra salamandra) et le sonneur à ventre jaune (Bombina variegata).

Prut River Headwaters (Site Ramsar no 2395) est un ensemble de tourbières, de lacs, de cours d’eau, de sources, de zones riveraines et de forêts centenaires dans la chaîne Chornohora des Carpates. Le site accueille 35 espèces menacées au plan national, dont 23 sont aussi menacées au plan mondial.

Également dans la chaîne de Chornohora, Ozirnyi-Brebeneskul (Site Ramsar no 2394) est une zone humide de plateau composée d’un réseau fluvial dense, de plusieurs grands lacs d’origine glaciaire, de terres marécageuses, de marécages et de tourbières. Les lacs glaciaires sont les plus grands et les plus profonds des Carpates ukrainiennes.

À proximité, Pohorilets River Headwaters (Site Ramsar no 2397) est un point chaud de la biodiversité avec 500 espèces de plantes vasculaires et 90 espèces de vertébrés dans ses limites. Beaucoup sont considérées comme menacées et un grand nombre sont endémiques de la région biogéographique des Carpates orientales. Le site est particulièrement important pour le vison d’Europe En danger critique d’extinction.

ukraine_national_ramsar_committee.jpg

Le Comité national Ramsar célèbre la désignation des nouveaux sites

Narcissi Valley (Site Ramsar no 2390) contient la plus grande population d’Europe centrale de narcisses des poètes (Narcissus poeticus L.). Le site est aussi le seul site de nidification de masse du râle des genêts (Crex crex) dans la région, et contient quelque 120 nids. Lors de la saison de floraison, en mai, le site attire les touristes et reçoit en moyenne 50 000 visiteurs par année.

Romania-Friendship Cave (Site Ramsar no 2396) est la plus grande formation de grottes des Carpates ukrainiennes, et c’est un refuge très important pour l’hibernation de 14 espèces de chauves souris dont 12 sont considérées menacées sur la Liste rouge de l’Ukraine. Le site accueille aussi plusieurs espèces d’invertébrés troglobies endémiques dont certaines ont été découvertes pour la première fois dans la grotte.

Atak – Borzhavske (Site Ramsar no 2391), près des frontières de la Slovaquie, de la Hongrie et de la Roumanie, est la seule forêt ancienne intacte de chênes et de frênes sur plaine d’inondation en Ukraine, et c’est l’une des plus grandes d’Europe centrale encore soumise à différents processus naturels de crues. Grâce à l’association des forêts et des écosystèmes de rivière et de plaine d’inondation, le site est important pour la biodiversité : il abrite environ 300 espèces de plantes vasculaires, 40 mammifères, 77 oiseaux, cinq reptiles, dix amphibiens et 30 poissons.

L'Ukraine a célébré la désignation des nouveaux sites lors de la réunion du Comité national Ramsar à Kiev, où les diplômes des Sites Ramsar ont été remis aux responsables locaux. Le Secrétariat de la Convention a participé à distance.