L’étang de Salses-Leucate devient le 46e Site Ramsar de la France

L’étang de Salses-Leucate devient le 46e Site Ramsar de la France

6 juillet 2017
France

etang_de_salses-leucate.jpg

Etang de Salses-Leucate

La France vient de faire de l’étang de Salses-Leucate sa 46e zone humide d’importance internationale. Le site (Site Ramsar n° 2307), qui se compose de l’étang et des zones humides de la périphérie, est une zone côtière méditerranéenne typique.

Des habitats très variés, au taux de salinité, à la profondeur et à la végétation qui diffèrent, offrent des conditions favorables à une myriade d’espèces végétales et animales, en particulier des oiseaux tels que la bécassine des marais Gallinago gallinago localement rare et le courlis cendré Numenius arquata, des tortues telles que la cistude d’Europe Emys orbicularis, des chauves-souris, comme le murin de Capaccini Myotis capaccinii, une espèce Vulnérable, et un grand nombre de poissons, notamment l’anguille d’Europe Anguilla anguilla, En danger critique d’extinction.

etang_de_salses-leucate-2.jpg

Phoenicopterus roseus, Etang de Salses-Leucate

Le Site est également important pour la pêche qui recours encore à des techniques traditionnelles, et pour ses fonctions régulatrices de maîtrise des crues, épuration de l’eau, recharge et écoulement des eaux souterraines.

L’atténuation des effets, sur le site, d’un tourisme et d’activités récréatives intenses, reçoit une attention spéciale. Parmi les équipements mis à la disposition des visiteurs, il y a un centre d’interprétation et des sentiers tout autour de l’étang et, en été, diverses activités de sensibilisation du public sont organisées. Au nombre des menaces potentielles, on peut citer l’urbanisation, le drainage, la salinisation et les espèces exotiques envahissantes. Un plan de gestion du site est en place et un plan de restauration est en préparation.