L’Espagne inscrit un nouveau Site Ramsar: Marjal de Almenara

L’Espagne inscrit un nouveau Site Ramsar: Marjal de Almenara

12 avril 2018
Espagne

marjal_de_almenara.jpg

Marjal de Almenara

L’Espagne vient de faire de Marjal de Almenara sa 75e zone humide d’importance internationale. Ce site (Site Ramsar n° 2338) est un exemple type des marais qui longent le littoral du golfe de Valence et qui, à l’origine, étaient d’anciennes lagunes progressivement comblées par les sédiments apportés par la dérive littorale ; il est alimenté par des eaux douces issues des montagnes voisines.

Le site se compose de trois petits estanys (lagunes) allant de 0,6 à 6,2 hectares et dont la profondeur atteint dix mètres, qui collectent les remontées d’eaux douces des sources voisines. Il comprend aussi des marais d’eau douce (dont certains sont inondés presque en permanence), des dunes, des roselières et des marais salés, ainsi que de nombreux chenaux et fossés. Il y a aussi dans le site quelques zones de culture horticole et d’agrumes.

On y trouve 40 taxons menacés ou d’intérêt spécial, notamment 26 espèces d’oiseaux telles que la sarcelle marbrée Marmaronetta angustirostris menacée au plan mondial. Six espèces de poissons en danger et quatre espèces endémiques ont été recensées, notamment le samaruc Valencia hispanica en danger critique d’extinction. Trois habitats prioritaires d’importance européenne sont aussi présents.

Bien qu’il soit affecté par les établissements humains, le site a été peu transformé et il reste inondé presque en permanence ; la bande côtière de marais est en état de conservation remarquable. Le centre d’information de La Casa Penya propose des activités pédagogiques.