Les Sundarbans indiens inscrits sur la Liste des zones humides d’importance internationale

Les Sundarbans indiens inscrits sur la Liste des zones humides d’importance internationale

1 février 2019
Inde

sundarban_wetland.jpg

Sundarban Wetland

L’Inde a inscrit sa 27e zone humide d’importance internationale, Sundarban Wetland. Le site (Site Ramsar n° 2370) se trouve dans la plus grande forêt de mangroves du monde, les Sundarbans, qui comprend des centaines d’îles et un labyrinthe de rivières, ruisseaux et ruisselets, dans le delta du Gange et du Brahmapoutre, sur la baie du Bengal, en Inde et au Bangladesh.

Les Sundarbans indiens, couvrant l’extrémité sud-ouest du delta, constituent plus de 60% de la totalité des forêts de mangroves du pays et comprennent 90% des espèces de mangroves indiennes.

Les forêts de mangroves protègent l’arrière-pays contre les tempêtes, les cyclones, les ondes de tempête et les infiltrations et l’intrusion d’eau salée dans les eaux intérieures. Elles servent de zones de reproduction pour les coquillages et les poissons et alimentent les pêcheries de toute la côte orientale.

À l’intérieur du site se trouve la Réserve de tigres des Sundarbans dont une partie a été déclarée « Habitat d’importance critique pour le tigre » au titre de la législation nationale mais aussi « Paysage de conservation du tigre » d’importance mondiale. Les Sundarbans sont le seul habitat de mangroves qui abrite une importante population de tigres, des animaux qui ont des talents de chasseurs aquatiques sans égal.

Dans le site, on trouve aussi un grand nombre d’espèces rares et menacées au plan mondial comme l’émyde fluviale indienne (Batagur baska) en danger critique, l’orcelle (Orcaella brevirostris) en danger, et le chat pêcheur (Prionailurus viverrinus) vulnérable. On y trouve aussi deux des quatre espèces de limules ou crabes fer à cheval, et huit des 12 espèces de martins pêcheurs de l’Inde. La protection et la gestion du site sont des priorités pour la conservation du caractère unique de l’habitat et de sa biodiversité, ainsi que des nombreux services tangibles et intangibles, locaux, régionaux et mondiaux rendus par le site.