Les États-Unis inscrivent leur 41e zone humide d’importance internationale, Lower Wisconsin Riverway

Les États-Unis inscrivent leur 41e zone humide d’importance internationale, Lower Wisconsin Riverway

26 août 2020
États-Unis d'Amérique

lower_wisconsin_river_2.jpg

Lower Wisconsin Riverway

Les États-Unis d’Amérique ont inscrit Lower Wisconsin Riverway, leur 41e zone humide d’importance internationale. 

Le site (n° 2417 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) correspond au secteur fluvial sauvage le plus long du Midwest et comprend environ 17 700 hectares du barrage de Prairie du Sac, au confluent du Mississippi (où il touche une autre zone humide d’importance internationale, Upper Mississippi River Floodplain Wetlands).

Son importance est amplifiée par sa situation limitrophe du Mississippi, un fleuve important au plan national et internationale, de la Driftless Area, et de la voie de migration des oiseaux du cours supérieur du Mississippi. Ses marécages et ses bourbiers, ses bas-fonds boisés, ses terrasses de sable et ses escarpements abritent un grand nombre d’espèces et des communautés riches et diverses.

lower_wisconsin_river_1.jpg

Lower Wisconsin Riverway

Le site compte l’une des plus fortes concentrations au Wisconsin d’espèces rares et menacées et sert d’habitat à 121 espèces animales rares comme la tortue des bois (Glyptemys insculpta) et la tortue mouchetée (Emydoidea blandingii). On y trouve 17 espèces inscrites sur la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées, notamment le martinet ramoneur (Chaetura pelagica), le quiscale rouilleux (Euphagus carolinus) et la tortue-boîte ornée commune (Terrapene ornata). Le site est également important pour la moule d’eau douce Lampsilis higginsii, en danger au niveau fédéral et endémique du cours supérieur du Mississippi et de ses affluents.

Parmi les plantes menacées, on peut citer l’orchidée Platanthera flava herbiola et Potamogeton confervoides. Le site est une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) et abrite 25 espèces nidificatrices telles que le bruant à joues marron (Chondestes grammacus), la grue blanche (Grus americana) et la paruline vermivore (Helmitheros vermivorum).

Ce site est une des régions les plus importantes du Wisconsin pour la conservation et les loisirs car il jouit d’un espace naturel continu, relativement sauvage où l’on trouve une grande diversité de communautés animales-végétales indigènes. Les ressources naturelles attirent chaque année des centaines de milliers de touristes qui viennent chasser, pêcher, canoter et se relaxer, et ce faisant font tourner l’économie de la région. Toutefois, l’importance écologique du site subit la menace constante d’espèces envahissantes de plantes aquatiques et terrestres, d’animaux et de ravageurs.