Les Émirats arabes unis inscrivent Jabal Ali Wetland Sanctuary

Les Émirats arabes unis inscrivent Jabal Ali Wetland Sanctuary

21 novembre 2018

À l’occasion de la 13e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention de Ramsar (COP13), les Émirats arabes unis ont inscrit Jabal Ali Wetland Sanctuary comme huitième zone humide d’importance internationale.

Situé dans l’Émirat de Dubaï, le site (Site Ramsar n° 2364) appartient au Sanctuaire marin de Jabal Ali, reconnu par la Convention sur la diversité biologique comme une Aire marine d’importance écologique ou biologique (EBSA).

Cette zone humide côtière et marine comprend des récifs coralliens, des mangroves, des lagunes peu profondes, des herbiers marins, des bancs d’huîtres et des rivages sableux, qui entretiennent un habitat de zone humide sain et divers abritant plus de 500 espèces marines.

Parmi elles, on compte beaucoup d’espèces menacées au plan mondial comme la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) en danger critique d’extinction ; la raie léopard (Aetomylaeus maculatus) et la tortue verte (Chelonia mydas) en danger ; et le dugong (Dugong dugon) et le dauphin à bosse du Pacifique (Sousa chinensis) vulnérables. Les vastes herbiers marins sont des frayères importantes pour les poissons et des lieux de nourrissage pour les tortues et les dugongs ; les plages de sable sont les seuls lieux de nidification des tortues imbriquées dans les Émirats (30 nids enregistrés en 2017).

Compte tenu du développement rapide des zones côtières des Émirats, il reste très peu de sites abritant, comme celui-ci, un ensemble relativement divers d’habitats avec une riche biodiversité. La conservation de cet écosystème est cruciale pour la survie des espèces que l’on y trouve.