Les deux nouveaux Sites Ramsar de la Lituanie

Les deux nouveaux Sites Ramsar de la Lituanie

9 décembre 2011
Lituanie

Le Ministère de l'environnement de Lituanie vient d'inscrire deux nouvelles zones humides d'importance internationale, ce qui porte le total mondial de la Convention à 1970 Sites Ramsar pour une superficie de 190 737 829 hectares. Les deux nouveaux sites de la Lituanie, tous deux situés dans l'est du pays, dans les comtés d'Utena et de Vilnius, sont les premiers sites inscrits par cette Partie depuis qu'elle a adhéré à la Convention en 1993. La Lituanie a désormais 7 Sites Ramsar couvrant 65 581 hectares. La Conseillère assistante pour l'Europe, au Secrétariat Ramsar, Kati Wenzel, a résumé la description des deux nouveaux sites d'après les Fiches descriptives Ramsar qui les accompagnaient.

Le complexe de zones humides " Adutiskis-Svyla-Birveta (Adutiškio-Svylos-Birvetos šlapžemiu kompleksas) " (6881 hectares, 55°15'15"N - 26°41'28"E) est une réserve naturelle et un site naturel protégé Natura 2000. La plus grande partie du site se compose de forêts humides dominées par des peuplements de trembles, de bouleaux, d'aunes glutineux et d'épicéas dont environ 30% poussent sur des terres tourbeuses. Le site comprend aussi un réseau d'étangs de pisciculture (800 ha), des zones ouvertes de tourbières bombées, plusieurs cours d'eau et leurs plaines d'inondation, un réseau de canaux de drainage, plusieurs lacs de bras morts temporaires et deux argilières. Cinq des types d'habitat du site ainsi que plusieurs espèces animales et végétales rares sont inscrits au titre de la Directive Habitats de l'UE. On y a décrit plus de 500 espèces de plantes supérieures vasculaires et des oiseaux de plus de 150 espèces, dont environ 50 protégées en Lituanie.

Le site abrite plus de 1% de la population mondiale de l'oie rieuse Anser albifrons (10 000) et de la sous-espèce de la Taïga de l'oie des moissons Anser fabalis fabalis (1100). C'est un des lieux de repos clés pour des oiseaux d'eau migrateurs dans l'est de la Lituanie et le site, en particulier ses tourbières bombées, est important pour la recharge des eaux souterraines, l'aquaculture (essentiellement des carpes) et la production commerciale de bois. Il est menacé par des activités de drainage, des incendies à grande échelle, des coupes claires de forêts anciennes et des activités agricoles non durables.

Les travaux de recherche sur la biodiversité de ce nouveau site ont été soutenus par le cycle 2001 du Fonds de petites subventions de la Convention de Ramsar dans le cadre du projet " Inventaire des zones humides transfrontières importantes au Bélarus, dans la région de Kaliningrad en Russie et en Lituanie ".

La tourbière de " Girutiskis bog (Girutiškio pelke) " (1402 ha; 55°11'52"N - 25°51'21"E), une réserve naturelle intégrale, un parc régional et un site naturel protégé Natura 2000, est un complexe de tourbières bombées, de riches fagnes et de tourbières de transition avec des lacs acides et pauvres en oxygène et les forêts de pins environnantes émaillées d'épicéas et de bouleaux. De nombreux types d'habitat ainsi que des espèces animales et végétales (mammifères, poissons, insectes, amphibiens et mollusques) sont inscrits au titre de la Directive Habitats de l'UE et protégés au plan national et l'on trouve, dans le site, un grand nombre d'espèces d'oiseaux nidificatrices et non nidificatrices, protégées en Europe et en Lituanie.

Le site est important en tant que source d'eau souterraine et les marécages ont une fonction de recharge importante. L'accumulation de la tourbe dans les tourbières facilite aussi le piégeage du dioxyde de carbone atmosphérique. Le site sert à la recherche, à l'éducation environnementale et à un tourisme pédagogique limité; il y a un centre d'accueil des visiteurs et une exposition à la Direction des parcs régionaux de Labanoras. L'envahissement de l'habitat par des buissons et des arbres, et la présence d'espèces envahissantes posent les principaux problèmes. Il y a un plan de gestion approuvé.

Photo : Labanoro regioninis parkas (www.labanoroparkas.lt).