Le plus grand site Ramsar au monde

Le plus grand site Ramsar au monde

28 avril 2009
République démocratique du Congo


La République démocratique du Congo désigne le plus grand site Ramsar au monde

Le Secrétariat a le plaisir d’annoncer que les formalités d’inscription ont été achevées concernant la nouvelle Zone humide d'importance internationale la plus vaste au monde. La République démocratique du Congo a effet inscrit sur la Liste Ramsar, avec effet au 24 juillet 2008, la zone humide tropicale du nom de « Ngiri-Tumba-Maindombe » (6 569 624 hectares, 01°30’S 017°30’E ), une vaste région composée de forêts pluviales, de cours d'eau et de lacs sur le versant oriental du fleuve Congo. Cette zone jouxte le site Ramsar non moins gigantesque des « Grands affluents » (5 908 074 hectares), de l’autre côté du fleuve, dans l’État du Congo. Jusqu’ici, le site Ramsar le plus important par la taille était le golfe de la reine Maud (6 278 200 ha) situé au Canada, dans le territoire du Nord-Ouest.

Le travail préparatoire en vue de cette nouvelle inscription a en très grande partie bénéficié de l’aide du Programme Eaux douces du WWF International et de celle du WWF – République démocratique du Congo. Il a été indiqué que l’engagement du pays à gérer de manière durable cette vaste zone contribuera à l’initiative régionale Ramsar « CongoWet » actuellement en cours d’élaboration avec la collaboration de la CICOS (Commission Internationale Congo-Oubangui-Sangha). Lors des cérémonies organisées à Kinshasa le 24 juillet 2008 pour célébrer la proposition de désignation, les orateurs ont salué l’inscription de ce nouveau site dans le cadre des prochaines mesures prioritaires de la RDC en faveur de la conservation des zones humides et de la mise en œuvre de la Convention de Ramsar.

La République démocratique du Congo, qui a adhéré à la Convention en 1996, compte à l’heure actuelle trois Zones humides d'importance internationale représentant une superficie de 7 435 624 hectares. Quant à la Convention, elle compte au total dans le monde 1839 sites Ramsar couvrant 179 929 208 hectares.

Cynthia Kibata, Conseillère adjointe de la Convention de Ramsar pour l’Afrique, a dressé un bref descriptif de ce nouveau site d'après les données figurant dans la Fiche descriptive Ramsar accompagnant l’inscription :

Ngiri-Tumba-Maindombe. 24/07/08 ; Équateur, Bandundu ; 6 569 624 ha ; 01°30’S 017°30’E. Réserve naturelle. Situé dans la zone transfrontalière du lac Télé et du lac Tumba, le site comprend la masse d’eau douce continentale la plus vaste d’Afrique, ce qui en fait l’une des zones humides les plus importantes d’Afrique et l’une des masses d’eau douce les plus importantes au monde. Du fait de son emplacement au cœur du bassin hydrographique du Congo, la zone comprend plusieurs cours d’eau et neuf lacs qui abritent une large palette de biodiversité et de ressources permettant de subvenir aux besoins des populations de la République démocratique du Congo et des pays limitrophes, notamment le site Ramsar attenant des Grands affluents, au Congo. À l’intérieur du site cohabitent, entre autres, des buffles, plusieurs espèces de singes, des éléphants de forêt (Loxodonta africana cyclotis) et des léopards. La zone est connue pour abriter des oiseaux d’eau répartis essentiellement ou entièrement à l’intérieur du biome des forêts de Guinée équatoriale et du Congo. L’agriculture, la pêche, la chasse et la collecte de produits forestiers non ligneux sont des activités qui constituent la majeure partie des sources de revenus des communautés tributaires du site. Le site englobe deux réserves, le lac Tumba-Ledira et Ngiri, où sont menées différentes activités de recherche et de sensibilisation. Site Ramsar n° 1784. FDR la plus récente : 2009.

Photos de la zone humide prises par Inogwabini Bila-Isia, du WWF-RDC

Cérémonie de présentation officielle du plus grand site Ramsar du Monde

Discours d’Accueil du Ministre de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et du Tourisme : H. E. Jose Endundo

Intervention de M. Raymond Lumbuenamo, Directeur du WWF-RDC

Intervention au nom de M. Anada Tiéga, Secrétaire Général de la Convention sur les Zones Humides (Ramsar), par M. Denis Landenbergue, WWF International

Presentation of the Ramsar site certificate by M. Landenbergue