Le Myanmar agrandit le golfe de Mottama

Le Myanmar agrandit le golfe de Mottama

2 février 2020

mottama1.jpg

Gulf of Mottama

Le Myanmar a agrandi l’une de ses cinq zones humides d’importance internationale, le golfe de Mottama, dont la superficie passe de 42 500 hectares à 161 030 ha. La zone humide (no 2299 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) est située à l’embouchure du fleuve Sittaung et comprend maintenant un plus vaste secteur de ce milieu unique de vasières estuariennes.  

Dans le golfe, l’amplitude de la marée est de six à sept mètres; l’embouchure, avec ses quelque 100 kilomètres de large, se rétrécit et devient une baie en forme d’entonnoir où se produit un puissant mascaret pouvant atteindre plus d’un mètre de hauteur lors des marées de printemps, dans la partie supérieure de l’estuaire. En conséquence, les vasières à marée du golfe sont parmi les plus vastes du monde.

Le site abrite de nombreuses espèces telles que des poissons marins, des invertébrés et jusqu’à 150 000 oiseaux d’eau migrateurs en dehors de la saison de nidification. Parmi ces oiseaux d’eau, on trouve le bécasseau spatule (Eurynorhynchus pygmeus), en danger critique d’extinction, dont le site accueille peut-être plus de la moitié de la population mondiale.

Le golfe de Mottama soutient aussi les moyens d’existence de milliers de personnes en fournissant du poisson pour la consommation locale et régionale.