Le Kazakhstan inscrit deux systèmes lacustres de steppe aride

Le Kazakhstan inscrit deux systèmes lacustres de steppe aride

6 septembre 2009
Kazakhstan

Le Secrétariat a le grand plaisir d'annoncer que la République du Kazakhstan vient d'inscrire sur la Liste des zones humides d'importance internationale deux systèmes lacustres de steppe aride qui sont tous deux des régions particulièrement importantes pour les oiseaux d'eau migrateurs. L'une d'elle fait partie du Bien du patrimoine mondial «Saryarka - Steppe et lacs du Kazakhstan septentrional » et toutes deux font partie du réseau de sites d'Asie occidentale/centrale de la Convention de Bonn sur les espèces migratrices. Les deux sites se trouvent dans la province ou oblast Kostanay. Les deux inscriptions sont effectives depuis le 12 juillet 2009. Ann Aldersey, Adjointe au Conseiller de Ramsar pour l'Asie-Océanie, a préparé de brèves descriptions basées sur les Fiches descriptives Ramsar qui accompagnaient l'inscription des deux sites.

Actuellement, le Kazakhstan a six sites Ramsar qui couvrent une superficie de 712 105 ha.

Le Système lacustre de Naurzum (139 714 hectares, 51° 32'N 64°26'E) fait partie du Bien du patrimoine mondial de Saryarka. Situé dans le nord du Kazakhstan, il compte environ 26 lacs ainsi qu'un exemple quasi naturel de zone humide de la steppe asiatique d'importance exceptionnelle pour les oiseaux. Le régime hydrologique cyclique du lac donne lieu à une diversité saisonnière et annuelle d'habitats d’eau douce à salins, notamment pour la grue de Sibérie (Grus leucogeranus) En danger critique d’extinction et 23 autres espèces menacées. On y trouve, en particulier, d'importants pourcentages des populations de l’oie naine (Anser erythropus) et de la bernache à cou roux (Branta ruficollis). C'est un site de mue collective pour les canards et les cygnes, de nidification pour 158 espèces et un lieu de repos important pour des centaines de milliers d'oiseaux migrateurs. On y trouve régulièrement plus de 1 % de 20 espèces d'oiseaux d'eau. Débordant en moyenne tous les 12 à 15 ans, le réseau lacustre est important pour le maintien des niveaux d’eaux souterraines de la région. Un plan de gestion est en vigueur et le site se trouve dans une zone protégée où l'accès est réservé à la recherche scientifique. Sites Ramsar n° 1872. FDR la plus récente : 2009.

Zharsor lake, KazakhstanLe Système lacustre Zharsor-Urbash (41 250 ha ; 51° 22'N 62° 48'E) comprend environ 14 lacs caractéristiques de la province de la steppe aride du nord du Kazakhstan. Composé à la fois de lacs permanents ou intermittents, salés et d'eau douce, et d'habitats humides marécageux, le site est un lieu de repos régulier pour les grues de Sibérie (Grus leucogeranus) et un habitat pour 16 espèces d'oiseaux menacés. Il accueille des effectifs importants d'oies rieuses (Anser albifrons) et de grues cendrées (Grus grus) ainsi que, sur les berges, de bécasseaux minute (Calidris minuta) et de bécasseaux corcoli (C. ferruginae). C'est un lieu de repos important pour les migrateurs et l’on y trouve de nombreux oiseaux d'eau –surtout des Anseriformes et des limicoles – mais c’est aussi un site de nidification pour 79 espèces. Les mammifères sont représentés par 27 espèces, notamment à l'antilope saïga (Saiga tatarica). À l'intérieur du site, il y a des champs, des pâturages et une production de sel à petite échelle ainsi que des activités de chasse limitées. Les feux sont une menace pour les caractéristiques écologiques des lacs. Sites Ramsar n° 1873. FDR la plus récente : 2009.