Le Honduras inscrit le système de zone humide de Santa Elena sur la liste de Ramsar

Le Honduras inscrit le système de zone humide de Santa Elena sur la liste de Ramsar

5 juin 2018
Honduras

sistema_de_humedales_de_santa_elena.jpg

Sistema de Humedales de Santa Elena

Le Honduras vient de faire du système de zone humide de Santa Elena (Sistema de Humedales de Santa Elena, Site Ramsar n° 2334) sa dixième zone humide d’importance internationale.

Situé à l'extrémité est de l'île de Roatán, au nord du pays, le site comprend un bel exemple de zone humide boisée composée principalement de mangroves, ainsi qu’une zone humide marine composée d’herbiers marins et de lagons récifaux qui font partie du système récifal mésoaméricain, la deuxième plus longue barrière de corail au monde.

Le site constitue un important lieu de repos, d'alimentation et de nidification pour plusieurs espèces d'oiseaux migrateurs et non migrateurs. La zone récifale et les herbiers marins servent également de zone de reproduction et de nourrissage pour des espèces marines telles que les tortues, les dauphins et les requins, fréquents dans la région. Au nombre des espèces menacées peuplant le site figurent la sterne royale (Thalasseus maximus), la tortue verte (Chelonia mydas), la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) et les coraux Acreopora cerviconis et Acropora palmata, entre autres.

En dépit de changements en matière d'utilisation des terres et d'élimination des déchets, le site est bien conservé et ses ressources halieutiques permettent de subvenir aux besoins des communautés locales. Les mangroves et les herbiers marins servent de barrières naturelles contre les phénomènes météorologiques extrêmes; ils filtrent aussi des nutriments et certains polluants.