Le Cameroun inscrit un lac de cratère volcanique

Le Cameroun inscrit un lac de cratère volcanique

13 novembre 2006
Cameroun

Le Cameroun inscrit un lac de cratère volcanique

Le Secrétariat a le plaisir d'annoncer que le gouvernement du Cameroun vient d'inscrire sa deuxième zone humide d'importance internationale, le lac de cratère Barombi Mbo (415 hectares, 04°40'N 09°23'E). Selon Lucia Scodanibbio, du Secrétariat Ramsar, d’après la Fiche descriptive Ramsar fournie au moment de l’inscription, le site forme, avec trois autres lacs de cratère de la province camerounaise du Sud-Ouest, ce que l’on appelle « Écorégion afrotropicale Camerounaise des lacs de cratère » célèbre auprès des biologistes pour la présence de 12 espèces de poissons endémiques. À ce titre, c’est une des régions du monde où la densité de l’endémisme est le plus élevée par rapport à la superficie. Pour les spécialistes de l'évolution, le lac représente un des rares exemples où de nouvelles espèces ont évolué dans les limites d'une zone restreinte, par « spéciation sympatrique ». Le lac Barombi Mbo est également important en raison de la présence d’espèces d'éponges d'eau douce, l'une d'entre elles (Corvospongilla thysi) étant aussi endémique. C'est un lieu sacré important pour la tribu Barombi: la vie culturelle et sociale du peuple Barombi Mbo est intimement liée à l'utilisation des ressources du lac, à travers la pêche, le transport et la mythologie, ainsi qu'aux terres environnantes qu'il cultive. Le lac est enfin source d'eau salubre pour la métropole de Kumba et ses environs. La surpêche, l’introduction de poissons étrangers à l'écosystème, la pulvérisation de pesticides sur les cacaoyers dans le bassin versant et le déboisement en bordure du cratère sont les principales menaces (potentielles et réelles) pour le site qui ne dispose pas encore de plan d'aménagement.

Pour procéder à cette importante inscription, les autorités du Cameroun ont bénéficié de l'appui du WWF Cameroun, du Programme mondial du WWF pour l'eau douce et de la subvention Suisse à Ramsar pour l'Afrique.

Il y a actuellement 1 630 sites Ramsar dans 153 pays, couvrant une superficie de 145 620 862 hectares.