L’Afrique du Sud inscrit trois nouveaux Sites Ramsar

L’Afrique du Sud inscrit trois nouveaux Sites Ramsar

9 septembre 2019
Afrique du Sud

dassen_island_nature_reserve.jpg

Dassen Island Nature Reserve

L’Afrique du Sud vient d’inscrire trois nouvelles zones humides d’importance internationale et possède maintenant 26 « Sites Ramsar ».

Dassen Island Nature Reserve (Site no 2383) et Dyer Island Provincial Nature Reserve and Geyser Island Provincial Nature Reserve (Site no 2384) se trouvent sur les îles situées au large du littoral de la province du Cap-Occidental, dans l’écosystème d’upwelling du courant de Benguela qui fait remonter à la surface des eaux froides, riches en matières nutritives, soutenant une riche biodiversité.

Le site de Dyer Island Provincial Nature Reserve and Geyser Island Provincial Nature Reserve est une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) qui abrite environ 48 espèces d’oiseaux et sert de lieu de nidification pour 21 d’entre elles, notamment des oiseaux marins En danger au plan mondial tels que le manchot du Cap (Spheniscus demersus) et le cormoran du Cap (Phalacrocorax capensis) dont les effectifs atteignent 35 000 individus.

Dans l’espace marin environnant il y a 11 espèces de requins au moins, y compris le grand requin blanc (Carcharodon carcharias) et le requin requiem de sable (Carcharhinus obscurus). Vingt six autres espèces de poissons, y compris le galjoen En danger, ont été recensées ainsi que des cétacés et des dauphins.

Dassen Island Nature Reserve est aussi une ZICO. Elle accueille 10 des 15 oiseaux marins endémiques d’Afrique du Sud et plusieurs migrateurs paléarctiques et subantarctiques. Elle sert de refuge de reproduction sécuritaire pour des espèces menacées comme le manchot du Cap et le cormoran du Cap ainsi que d’autres oiseaux côtiers : c’est, en Afrique du Sud, un des seuls lieux de nidification du pélican blanc.

Kgaswane Mountain Reserve (Site no 2385), dans la chaîne de Magaliesberg, province du Nord Ouest, présente une végétation de prairies, broussailles et zones boisées mixtes. Plus de 115 espèces d’arbres et de buissons ont été recensés dans la réserve, ainsi que des plantes endémiques et menacées comme Frithia pulchra et Aloe peglerae.

On y trouve environ 500 antilopes, notamment le cobe de montagne (Redunca fulvorufula), le grand koudou (Tragelaphus strepsiceros) et l’hippotrague noir (Hippotragus niger), ainsi que quelques prédateurs comme le léopard (Panthera pardus). 320 espèces d’oiseaux vivent dans la réserve, notamment l’aigle martial (Polemaetus bellicosus) Vulnérable.