L’Afrique du Sud inscrit le Bot-Kleinmond Estuarine System sur la Liste de Ramsar

L’Afrique du Sud inscrit le Bot-Kleinmond Estuarine System sur la Liste de Ramsar

30 mars 2017
Afrique du Sud

bot_kleinmond_sd_gildenhuys_02092016.jpg

Bot-Kleinmond Estuarine System

L’Afrique du Sud vient d’inscrire sa 23e zone humide d’importance internationale. Le Bot-Kleinmond Estuarine System (Site Ramsar n° 2291) est en zone tempérée côtière d’Afrique australe, dans la biorégion des Aiguilles (ou Agulhas). Il s’agit d’un lac estuarien flanqué de schistes de Bokkeveld profondément érodés et de montagnes perpendiculaires à la côte. 

Le site est considéré comme  l’une des dix zones humides les plus importantes d’Afrique du Sud pour les oiseaux d’eau durant les mois d’été secs.  L’on y a répertorié 86 espèces d’oiseaux d’eau. La communauté aviaire change de manière marquée, d’année en année, avec l’évolution des conditions de l’estuaire rythmées par les niveaux d’eau et les brèches périodiques de l’embouchure de l’estuaire. Globalement, l’abondance des oiseaux est surtout déterminée par la présence ou l’absence de foulques caronculées (Fulica cristata) dont les effectifs peuvent être extrêmement élevés.

Le site est également important comme zone de croissance pour les poissons : 41 espèces de 24 familles ont été recensées et parmi elles, 19 sont tributaires des estuaires pour leur cycle biologique.

Les communautés voisines de Kleinmond, Fisherhaven et Hawston sont liées par des relations étroites avec l’estuaire de la rivière Bot. De nombreux résidents et vacanciers pêchent, nagent et font du bateau dans l’estuaire. Quelques espèces envahissantes (notamment l’arbuste Acacia cyclops et la grenouille Xenopus laevis) ont eu de graves impacts.