La Roumanie inscrit les zones humides de Jijia - Iasi

La Roumanie inscrit les zones humides de Jijia - Iasi

26 juin 2020
Roumanie

jijia_iasi.jpg

Jijia - Iasi Wetlands

La Roumanie vient d’inscrire sa 20e zone humide d’importance internationale. Les zones humides de Jijia - Iasi (n° 2422 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) se composent d’habitats variés entourant le cours inférieur de la rivière Jija, avant qu’elle ne se jette dans la rivière Prut qui trace la frontière avec la Moldova.

On y trouve des cours d’eau et des étangs temporaires, des roselières, des marais herbacés, des pâturages, des zones de buissons et quelques parcelles de forêts, ainsi que des terres arables. Les crues de printemps couvrent parfois presque toute la région, transformant le paysage en une immense masse d’eau. En 1970, dans le cadre d’un plan de régulation des crues, des conduites d’adduction d’eau ont été installées pour alimenter les communautés du voisinage et de nombreux étangs de pêche artificiels.

La zone humide est importante pour sa biodiversité et l’on y a dénombré environ 200 espèces dont plusieurs sont inscrites sur des listes de protection internationales. Globalement, la région accueille 225 espèces d’oiseaux – 140 d’entre elles y nichent – et, en période de migration, on peut y compter plus de 40 000 individus. Les espèces les plus abondantes sont la cigogne blanche (Ciconia ciconia), l’oie rieuse (Anser albifrons), l’oie cendrée (Anser anser) et le combattant varié (Philomachus pugnax). Les principales menaces sont la transformation des terres et le drainage pour l’agriculture.