La République islamique d’Iran inscrit Barm Alvan sur la Liste de Ramsar

31 janvier 2024
NEF Logo

La République islamique d’Iran a désigné Barm Alvan comme sa 26e zone humide d’importance internationale. Ce « site Ramsar » (no 2539 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) se trouve à proximité de la zone de conservation et réserve forestière de Tang-e Soulak, entourée par la chaîne des monts Zagros. Il s’agit d’un lac saumâtre permanent alimenté par des trous d’eau naturels et des carrières de gypse ; ces caractéristiques font de ce site un site unique dans l’écorégion de la steppe forestière des monts Zagros. 

Près de 170 espèces animales et végétales ont été recensées sur le site, et quelque 540 dans la réserve forestière. Le site sert de refuge à de nombreuses espèces de la réserve forestière, en particulier pendant les saisons chaudes. Les amandiers et les chênes, les carrières de gypse et les plantes lacustres de la région constituent un habitat essentiel pour la nidification de 17 espèces d’oiseaux ainsi que pour la reproduction de quelque 5 000 oiseaux d’eau. Nombre de ces oiseaux sont menacés, notamment le vanneau sociable (Vanellus gregarius), en danger critique d’extinction, ainsi que l’aigle des steppes (Aquila nipalensis) et le faucon sacre (Falco cherrug), des espèces menacées d’extinction. Le site sert d’escale pour de nombreux oiseaux migrateurs, notamment les canards. 

C’est également un habitat où viennent frayer des espèces vulnérables telles que la carpe commune (Cyprinus carpio), le poisson d’eau douce Mesopotamichthys sharpeyi et la tortue mauresque (Testudo graeca). 

Les communautés locales prélèvent du fourrage et des poissons sur le site. Un centre d’éducation et d’écotourisme y est également géré par le ministère de l’Environnement.