La République de Corée inscrit la zone humide de doline de Mungyeong

01 février 2024
CMS COP14

La République de Corée a inscrit la zone humide de doline de Mungyeong sur la Liste des zones humides d’importance internationale. 

Ce 25e « site Ramsar » de la République (no 2540 sur la « Liste de Ramsar »), petit complexe de zones humides, se compose de marais d’eau douce permanents, de paysages karstiques, de petits réservoirs et de terres agricoles inondées de façon saisonnière. Il se trouve près du sommet du mont Gulbong, dans un relief en « dolines », une dépression naturelle fermée formée par l’altération d’un paysage riche en calcaire. Contrairement aux paysages de dolines typiques de la région, le niveau d’eau reste stable sur ce site grâce à la sédimentation d’un sol calcaire altéré, la « terra rossa », qui ralentit le drainage. 

Plus de 900 espèces animales et végétales ont été recensées sur ce site. Certaines d’entre elles sont considérées comme des espèces menacées au niveau national, notamment la couleuvre de l’Amour (Elaphe schrenckii), la loutre d’Europe (Lutra lutra) et le chat-léopard de l’Amour (Prionailurus bengalensis euptilurus). On y trouve de nombreuses espèces de plantes qui sont tout spécialement adaptées au sol alcalin riche en calcaire, au moins cinq d’entre elles étant endémiques à la République de Corée, ainsi que 60 espèces d’oiseaux, dont la brève migratrice (Pitta nympha), espèce vulnérable au niveau mondial, et huit autres espèces classées comme monuments naturels nationaux. Beaucoup de ces oiseaux vivent dans les zones forestières avoisinantes et migrent vers le site en hiver ainsi que pendant la saison de reproduction. 

Le site n’est pas relié à un bassin fluvial, mais il permet un approvisionnement en eau suffisant pour la culture du riz, des pommes et des baies aux cinq saveurs. Il a été désigné comme réserve nationale de zones humides en 2017.