La Bolivie inscrit un site Ramsar dans les hautes Andes

La Bolivie inscrit un site Ramsar dans les hautes Andes

9 septembre 2002
Bolivie

Le Bureau Ramsar a le plaisir d'annoncer que le 11 juillet 2002, la Bolivie a inscrit sa 8e zone humide d'importance internationale, «Lagos Poopó y Uru Uru» (département d'Oruro, 967 607 ha, 18°46'S-63°13'O). Il s'agit d'une Réserve écologique nationale qui comprend deux lacs saumâtres associés, à plus de 3600 m d'altitude, et remplit les huit Critères Ramsar. Le site est un excellent exemple représentatif des zones humides des hautes Andes dans l'Écorégion de la Puna. Environ 76 espèces d'oiseaux ont été décrites dans le site, y compris quelque 120 000 flamants Phoenicopterus chilensis, Phoenicoparrus andinus et Phoenicoparrus jamesi. On y trouve aussi une faune et une flore endémiques et en danger telles que des vigognes et des pumas ainsi que les cactus Opuntia et Trichocereus. Deux cultures préhispaniques, les Aymaras et les Urus, ces derniers étant considérés comme un des plus anciens groupes ethniques du continent (2000-1500 avant notre ère), sont présentes dans la région et pratiquent une agriculture de subsistance et la pêche. Il y a aussi une légère exploitation minière et des activités de pâturage limité et de chasse illicite aux oiseaux.

La Bolivie a maintenant huit sites Ramsar qui couvrent 6 471 995 hectares. Il y a actuellement 1180 sites Ramsar, couvrant au total 103 250 356 hectares, inscrits par les 133 Parties contractantes à la Convention de Ramsar.