Herbiers marins : un poumon vert inestimable pour la planète et l'humanité

Herbiers marins : un poumon vert inestimable pour la planète et l'humanité

11 juin 2020

L'importance des herbiers marins est soulignée dans un nouveau rapport, Herbiers marins : un poumon vert inestimable pour la planète et l'humanité, publié par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) en collaboration avec GRID-Arendal et le Centre mondial de surveillance de la conservation de la nature du PNUE (UNEP-WCMC).

Les herbiers marins sont composés de plantes à fleurs et sont présents dans les eaux peu profondes dans de nombreuses régions du globe, des tropiques au cercle arctique. Seagrass meadows are of fundamental importance to nature and people. Ils contribuent au bien-être des communautés, que ce soit en assurant la sécurité alimentaire grâce à la production de poissons, l'amélioration de la qualité de l'eau filtrée par les herbiers marins, la protection des côtes contre l'érosion, les tempêtes et les inondations, ou la séquestration et le stockage du carbone. Cependant, les herbiers marins sont en déclin dans le monde entier depuis les années 1930, le dernier recensement estimant que 7 % de cet habitat marin essentiel disparaît chaque année, ce qui équivaut à la perte d'un terrain de football toutes les 30 minutes. Les herbiers marins comptent parmi les écosystèmes côtiers les moins protégés et sont souvent soumis à des pressions cumulatives dues au développement côtier, au ruissellement des nutriments et au changement climatique.

Le message est clair. Des herbiers marins en bonne santé sont une source d'opportunités pour atténuer le changement climatique, s'adapter aux changements futurs, renforcer la résilience et offrir de multiples avantages supplémentaires à la société. Nous devons agir maintenant pour protéger les herbiers marins en donnant la priorité à des actions opportunes, ambitieuses et coordonnées dans les domaines de la conservation, de la gestion durable et de la restauration.

Lien pour le rapport: https://wedocs.unep.org/bitstream/handle/20.500.11822/32637/seagrassSumFr.pdf?sequence=5&isAllowed=y


Source: UN Environment