Dix-neuvième Site Ramsar du Burkina Faso

Dix-neuvième Site Ramsar du Burkina Faso

30 mars 2017
Burkina Faso

zone_de_confluence_mouhoun-sourou.jpg

Zone de confluence Mouhoun-Sourou

Le Burkina Faso a inscrit la Zone de confluence Mouhoun-Sourou sur la Liste des zones humides d’importance internationale. Le pays a désormais 19 Sites Ramsar couvrant plus de 700 000 hectares. Le site (Site Ramsar n° 2292) se trouve au confluent entre les rivières Mouhoun et Sourou, dans la région de la « Boucle du Mouhoun ». La rivière la plus grande, le Mouhoun, forme avec son affluent le Sourou, un complexe au régime hydrologique particulier.

Sanctuaire important pour des espèces animales et végétales en danger, le site abrite des espèces menacées au plan national ou mondial telles que l’hippopotame et les arbres Khaya senegalensis, Faidherbia albida, Vitellaria paradoxa et Parkia biglobosa. La diversité des poissons est remarquable avec plus de 40 espèces répertoriées parmi lesquelles les plus importantes pour la pêche sont les différents tilapias (Sarotherodon galilaeus, Oreochromis niloticus et Tilapia zillii), le poisson-chat Clarias gariepinus, Heterotis niloticus et le gymnarque du Nil ou aba Gymnarchus niloticus.

La zone humide offre de nombreux services écosystémiques aux populations riveraines, notamment des terres fertiles, de l’eau pour l’agriculture et l’élevage, des ressources halieutiques et des plantes médicinales. Une part importante du site correspond aux forêts classées de Say et Sourou qui sont des concessions cynégétiques et d’observation du gibier et bénéficie en conséquence d’une protection supplémentaire. Ces mesures limitent la dégradation des ressources du site par rapport aux régions environnantes. Les communautés locales, conscientes du rôle important que jouent les zones humides dans leur propre survie, vivent en symbiose avec le site.