Perspectives territoriales mondiales

Perspectives territoriales mondiales

11 septembre 2017

La première édition des Perspectives territoriales mondiales (Global Land Outlook – GLO) de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD) a été publiée le 11 septembre 2017 à l’occasion de la 13e session de la Conférence des Parties à la CNULD (COP 13) à Ordos, Chine.  

Plateforme stratégique de communication et publication démontrant l’importance fondamentale de la qualité des terres pour le bien‑être humain, les Perspectives évaluent les tendances actuelles en matière de changement d’affectation, de dégradation et de perte des sols, identifient les facteurs responsables et analysent les effets, décrivent des scénarios qui permettront de relever les défis futurs et de profiter des possibilités, et présentent une vision nouvelle et audacieuse de la politique, de la planification et de la pratique de gestion territoriale aux échelons mondial et national.

Rédigées par un groupe varié d’experts et de partenaires internationaux, les Perspectives traitent des défis et des solutions futurs pour la gestion et la restauration des ressources foncières dans le contexte du développement durable, notamment :

  • sécurité de l’alimentation, de l’eau et de l’énergie;
  • changements climatiques et conservation de la biodiversité;
  • développement urbain, périurbain et infrastructure;
  • régime foncier, gouvernance et parité; et
  • migrations, conflits et sécurité humaine.

Les pressions actuelles exercées sur les terres sont énormes et devraient continuer de grandir : il y a une concurrence accélérée entre la demande pour les fonctions des terres fournissant des aliments, de l’eau et de l’énergie, et les services qui entretiennent et régulent tous les cycles de vie sur la planète.  

Le Chapitre 8 est consacré à la sécurité de l’eau. Celle‑ci est attaquée de toutes parts, en particulier par la conjugaison de modèles agricoles inadaptés, de changements démographiques rapides et d’effets déstabilisants des changements climatiques. De mauvais choix pris au niveau national exacerbent la situation. Les pays et les communautés souffrent aussi bien de pénuries que d’excès. La perte des zones humides, la détérioration de la qualité de l’eau et les changements spectaculaires des régimes d’écoulement des principaux systèmes hydrologiques conduisent à un effondrement de la biodiversité des eaux douces et des services écosystémiques essentiels. Pour améliorer la sécurité de l’eau, il faut adopter une approche intégrée, intersectorielle qui capitalise sur les liens entre les pratiques de gestion des terres et la santé des systèmes hydrologiques. En résumé, certaines des étapes les plus vitales comprennent : une utilisation d’eau plus économe pour l’agriculture, l’industrie, l’énergie et les ménages; la régulation et la législation, y compris la tarification et l’allocation, pour encourager les économies; et une protection accrue ainsi que la restauration pour améliorer le fonctionnement global de l’écosystème au sein du bassin versant. Le savoir‑faire technique qui aidera à résoudre la crise de l’eau est déjà essentiellement connu; la prochaine étape consiste à appliquer les enseignements acquis à l’échelle requise.

Les faits décrits dans la première édition des Perspectives territoriales mondiales démontrent qu’une prise de décisions informée et responsable avec des changements simples dans la vie quotidienne peuvent, s’ils sont largement adoptés, aider à renverser les tendances actuelles inquiétantes relatives à l’état de nos ressources terrestres.

Messages clés des Perspectives territoriales mondiales

Consultez www.unccd.int/glo pour télécharger le rapport intégral et les documents de travail 

Consultez le Chapitre 8 « Ressources en eau » qui contient une section sur la Convention de Ramsar