Deux nouveaux Sites Ramsar en Ukraine

Deux nouveaux Sites Ramsar en Ukraine

30 janvier 2017
Ukraine

L’Ukraine inscrit deux nouvelles zones humides d’importance internationale et compte désormais 39 Sites Ramsar.

Situé entre les rivières Stokhid, Pripiat et Styr, le lac Byle et tourbière Koza Berezyna (Site Ramsar n° 2281) comprend une vaste région de tourbières eutrophes et mésotrophes, un lac karstique oligotrophe profond, des forêts marécageuses, des pinèdes et une petite rivière canalisée qui s’écoule à travers la tourbière. Le lac Byle est un des plus grands lacs karstiques de la région de Polésie. La tourbière de Koza Berezyna s’est formée dans une vallée glaciaire et constitue un habitat important pour des espèces de plantes glaciaires reliques comme Salix lapponum et Vaccinium macrocarpum.

Le site est très important pour la conservation de la flore et de la faune rares de la région : on y a répertorié plus de 900 espèces de plantes indigènes et près de 500 espèces animales, plusieurs d’entre elles figurant sur la liste rouge nationale. Le site est un habitat de nidification important pour des oiseaux dépendant des zones humides comme le grand tétras Tetrao urogallus et la grue cendrée Grus grus, la cigogne noire Ciconia nigra et le garrot à œil d’or Bucephala clangula.

Le complexe de zones humides joue un rôle majeur pour le maintien des régimes hydrologiques du centre de la Polésie occidentale mais aussi pour le stockage du carbone et la régulation du climat. Ses caractéristiques écologiques dépendent de la coopération des communautés locales qui récoltent les baies et les champignons dans le site pour la vente. Les activités récréatives traditionnelles se concentrent autour du lac Byle. La principale menace pour les caractéristiques écologiques du site est liée à la sécheresse. Depuis 2006, la Réserve naturelle Rivnensky, dont le Site Ramsar fait partie, a un centre écologique et pédagogique et organise des manifestations annuelles axées sur l’importance de la conservation de l’environnement et la valeur des zones humides et du Site Ramsar.

L’archipel Velyki et Mali Kuchugury (Site Ramsar n° 2282) se compose d’îles de sable (« grandes » et « petites » Kuchugury), ainsi que des bas-fonds environnants du secteur supérieur du réservoir de Kakhovka dans la plaine d’inondation du Dniepr inférieur, dans le sud-est de l’Ukraine. C’est un lieu de nidification important pour des communautés d’oiseaux des zones humides ; les bas-fonds au riche benthos offrent une bonne protection contre les vents et les tempêtes et attirent les oiseaux durant la mue et les migrations saisonnières. Lors de la migration d’automne, quelque 30 000 oiseaux d’eau ont été observés. On a répertorié 156 espèces d’oiseaux, 18 espèces de mammifères, 54 espèces de poissons, 867 espèces d’insectes, 163 espèces de plantes, 14 espèces d’algues et 16 espèces de champignons. Une chaîne de dunes, où l’on trouve la plus grande localité de Centaurea konkae endémique, contribue à la protection de la diversité des plantes.

Le site est un lieu de reproduction précieux pour le développement des populations de poissons dans tout le réservoir de Kakhovka, ce qui signifie que l’état de la zone humide influence celui de nombreuses espèces de poissons exploitées. La zone humide est aussi très importante comme filtre naturel de l’eau douce dans le réservoir. Dans la partie peu profonde du réservoir, l’eau est exploitée pour l’irrigation des terres agricoles et comme source d’eau potable.