Martha Rojas-Urrego est nommée Secrétaire générale de la Convention de Ramsar

Martha Rojas-Urrego est nommée Secrétaire générale de la Convention de Ramsar

16 juin 2016

martha_rojas-urrego.jpg

Martha Rojas-Urrego
Martha Rojas-Urrego

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar a le plaisir d’annoncer que Martha Rojas-Urrego a été nommée Secrétaire générale (première femme à ce poste après cinq Secrétaires généraux) et qu’elle a accepté sa nomination, succédant ainsi à M. Christopher Briggs. La nomination de Mme Rojas Urrego a été approuvée par le Comité permanent Ramsar à sa 52e Réunion qui a eu lieu à Gland, Suisse, du 13 au 17 juin 2016.   

Martha Rojas-Urrego apporte à la Convention de Ramsar une riche expérience, acquise au fil d’une carrière longue et prestigieuse où elle a occupé différents postes clés auprès d’un gouvernement national, d’organisations internationales gouvernementales et d’organisations non gouvernementales. Son engagement envers la conservation de la nature et le développement durable est un des fils conducteurs de sa carrière, commencée auprès du Service des parcs nationaux de son pays d’origine, la Colombie, jusqu’au rôle qui a récemment été le sien dans le domaine de la politique internationale.

En tant que Chef, Politique mondiale, auprès de CARE International, elle était responsable de la conduite et de la coordination de la politique mondiale et de la promotion, assurant la liaison entre le niveau mondial et le niveau local et la mobilisation des organisations membres et des bureaux de pays pour réaliser des objectifs communs. En 2014, Mme Rojas Urrego a également été Secrétaire générale adjointe par intérim de CARE International.

Entre 1994 et 2008, Martha Rojas-Urrego a travaillé pour l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dans un premier temps comme Conseillère politique principale pour la biodiversité et, à partir de 2002, comme Chef des politiques mondiales. À ce dernier poste, elle a coordonné et facilité les travaux de politique mondiaux et régionaux de l’UICN. Elle a également conduit les travaux de politique de l’UICN dans le contexte de la Convention sur la diversité biologique (CDB), de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Avant de rejoindre l’UICN, Martha était en poste auprès du Ministère de l’environnement de la Colombie, du Service des parcs nationaux de la Colombie, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et de la Fundación Natura et Inderena en Colombie.

Martha se réjouit d’œuvrer, dans son nouveau rôle, à l’avancement des objectifs de la Convention de Ramsar. Réagissant à sa nomination, elle a déclaré :

« Nous sommes à un moment crucial pour la gestion des zones humides et des services vitaux qu’elles procurent de façon durable et cela ne saurait être accompli que par la coopération à tous les niveaux, du niveau local au niveau mondial. »

Les Parties contractantes à la Convention de Ramsar souhaitent chaleureusement la bienvenue à Martha Rojas-Urrego et se réjouissent de collaborer avec elle pour faire progresser l’application de la Convention ainsi que la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides dans le monde entier.


La Convention de Ramsar est un accord international entre 169 gouvernements. Elle a été adoptée en 1971 pour servir de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale en faveur de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides. À ce jour, les Parties contractantes à la Convention ont inscrit plus de 2200 sites, couvrant plus de 200 millions d’hectares, sur la Liste des zones humides d’importance internationale.