L’Italie inscrit les marais salants de Trapani et Paceco

L’Italie inscrit les marais salants de Trapani et Paceco

15 février 2018
Italie

trapani_and_paceco_salt_ponds.jpg

Trapani and Paceco Salt Ponds

L’Italie vient de faire des marais salants de Trapani et Paceco sa 56e zone humide d’importance internationale.

Situé dans l’ouest de la Sicile, le site (Site Ramsar n° 2329) est une des zones humides les plus importantes pour les millions d’oiseaux qui franchissent le détroit de Sicile, large de 140 kilomètres, durant leurs migrations entre l’Europe et l’Afrique. Quelque 224 espèces d’oiseaux ont été recensées dans le site et parmi elles, beaucoup sont menacées et protégées, notamment deux espèces en danger, le faucon sacre Falco cherrug et le vautour percnoptère Neophron percnopterus.

Les marais salants sont très importants comme lieu de repos et de nourrissage et depuis la création de la Réserve naturelle, en 1995, le nombre d’espèces nidificatrices a augmenté. La biodiversité bénéficie de la production traditionnelle ancienne de sel de mer, comme on peut en juger par le nombre élevé d’espèces d’oiseaux et de plantes – certaines rares et uniques – ainsi que d’insectes et d’amphibiens. 

Les anciens moulins et le paysage unique, qui témoignent de la production historique de sel, sont restés intacts malgré les menaces de l’urbanisation et de l’industrialisation.