L’État du Koweït devient la 169° Partie contractante à la Convention de Ramsar sur les zones humides

L’État du Koweït devient la 169° Partie contractante à la Convention de Ramsar sur les zones humides

7 septembre 2015
Koweït

Le Secrétariat de Ramsar a le plaisir d’annoncer que l’État du Koweït vient de devenir la 169e Partie contractante à la Convention de Ramsar sur les zones humides. Il a appris l’adhésion du pays à la Convention par le biais de l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), dépositaire de la Convention de Ramsar. Le texte est entré en vigueur au Koweït le 5 septembre 2015.

À l’occasion de son adhésion à la Convention de Ramsar, et en application de l’une des principales obligations incombant à chacune des Parties, le Koweït a annoncé avoir inscrit la Réserve Mubarak Al-Kabeer sur la Liste des zones humides d’importance internationale (« Sites Ramsar »). Ce site vient s’ajouter aux quelque 2200 Sites Ramsar que compte la planète; il est qualifié « d’importance internationale » en raison des précieux services et avantages écosystémiques qu’il procure à l’homme et à la nature.

M. Christopher Briggs, Secrétaire général de la Convention de Ramsar, a déclaré : « Nous sommes heureux d’accueillir l’État du Koweït parmi les Parties contractantes à la Convention de Ramsar sur les zones humides. Cette adhésion témoigne de la détermination de ce pays à œuvrer en faveur de la conservation à long terme et de l’utilisation rationnelle des zones humides. La tout nouveau Site Ramsar, la Réserve Mubarak Al-Kabeer, se situe au croisement de deux grandes voies migratoires pour les oiseaux quittant l’Eurasie pour l’Afrique et la Turquie pour l’Inde. Le Secrétariat et les Parties contractantes de la Convention de Ramsar se réjouissent à l’idée de travailler en étroite collaboration avec le Koweït pour prévenir, enrayer et inverser la tendance à la dégradation et à la destruction des zones humides. »

La Réserve Mubarak Al-Kabeer (d’une superficie de 50 948 hectares), se trouve sur l’île de Bubiyan, la plus grande du Koweït. Plat et peu élevé, le site abrite des marais salants peu profonds et de petites lagunes. La réserve joue un rôle important en tant que lieu de repos pour les oiseaux migrateurs et lieu de reproduction pour des populations d’oiseaux d’eau. Elle abrite notamment la plus grande colonie au monde de pluviers crabiers (Dromas ardeola), et les eaux qui l’entourent représentent une importante zone d’alevinage pour de nombreuses espèces de poissons destinés au commerce. De même, plusieurs espèces de dauphins et de marsouins fréquentent les eaux troubles aux alentours du site.

Pour de plus amples informations sur la Réserve Mubarak Al-Kabeer, nouveau Site Ramsar, cliquer ici.