Les Philippines inscrivent une zone humide côtière à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

Les Philippines inscrivent une zone humide côtière à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

2 février 2021
Philippines

sasmuan_pampanga_coastal_wetlands.jpg

Sasmuan Pampanga Coastal Wetlands

Les Philippines célèbrent la Journée mondiale des zones humides en inscrivant leur huitième zone humide d’importance internationale. Les Zones humides côtières de Sasmuan Pampanga (« Site Ramsar » no 2445) se trouvent dans la baie de Manille, sur l’île de Luzon, au nord de l’archipel des Philippines.

Ces zones humides protégées comprennent des vasières, des mangroves et des habitats riverains qui en font des escales importantes pour les oiseaux d’eau migrateurs de la Voie de migration Asie de l’Est-Australasie, dont on a dénombré 50 000 individus en 2020. Les espèces d’oiseaux menacées, observées dans le site, comprennent le chevalier tacheté (Tringa guttifer), la petite spatule (Platalea minor) et le courlis de Sibérie (Numenius madagascariensis).

Le site est constitué, en grande partie, de bassins d’aquaculture qui contribuent aux moyens d’existence locaux. Il comprend aussi des espèces de mangroves vulnérables Avicennia rumphiana, qui, avec Sonneratia alba, plus commune, abritent des espèces de poissons à leur stade juvénile, des mollusques et autres espèces marines et estuariennes. La chasse, la pêche et l’exploitation du bois (en particulier d’espèces de mangroves) non durables sont quelques-unes des activités qui menacent les zones humides.