Les Émirats arabes unis font leur entrée à Ramsar

Les Émirats arabes unis font leur entrée à Ramsar

11 octobre 2007
Emirats arabes unis

Les Émirats arabes unis font leur entrée à Ramsar

Le Secrétariat a le plaisir d’annoncer que l’UNESCO, dépositaire légal de la Convention, nous a avisés que le 29 août 2007, les Émirats arabes unis ont terminé leurs formalités d’adhésion. En conséquence, la Convention, telle qu’amendée en 1982 et 1987, entrera en vigueur dans ce pays le 29 décembre 2007.

Le premier site Ramsar de la nouvelle Partie est « le Sanctuaire de faune de Ras Al Khor » (620 hectares), une zone de « sabkha »: étendues salées, vasières intertidales et mangroves, petites lagunes et étangs, avec quelques îlots, qui se trouve à l’interface entre le golfe Persique ou golfe d’Arabie et le désert d’Al Awir, dans l’Émirat de Dubaï – le nom signifie « source de la rivière » et fait référence au cours d’eau de 14 km de long qui porte le nom de Dubai Creek, un cours d’eau important pour la région car il concentre sur ses berges la vie sociale et culturelle de Dubaï. En hiver, le site accueille plus de 20 000 oiseaux d’eau appartenant à 67 espèces et fait office d’escale vitale pour les oiseaux hivernants de la voie de migration Afrique de l’Est – Asie de l’Ouest. Dans ce site, qui est une des zones humides de zone aride les mieux gérées de la région, on trouve plus de 500 espèces de flore et de faune.

Situé au sein de la ville de Dubaï, c’est un lieu touristique important qui a reçu des visiteurs en provenance de 98 pays en 2005-2006. L’eutrophisation, considérée comme la principale menace pour les caractéristiques du site, a récemment diminué. Le site dispose d’un laboratoire de biologie marine appliquée et un centre d’accueil des visiteurs est en construction.

La Convention compte maintenant 156 Parties contractantes qui, ensemble, ont inscrit 1676 zones humides d’importance internationale.