Le Nicaragua inscrit son neuvième Site Ramsar

Le Nicaragua inscrit son neuvième Site Ramsar

18 octobre 2011
Nicaragua

Le Gouvernement du Nicaragua vient d'inscrire sa neuvième zone humide d'importance internationale et cette inscription a pris effet le 29 juin 2011. Le Sistema Lacustre Playitas-Moyúa-Tecomapa (1161 hectares, 12°35'47"N 086°02'48"O), situé dans la région centre-ouest de Matagalpa, comprend, comme le résume Sofia Méndez du Secrétariat Ramsar, d'après la Fiche descriptive Ramsar, un lac permanent et deux lacs d'eau douce saisonniers, des cours d'eau intermittents, des marécages et les terres agricoles inondées qui les entourent.

Le site est parmi les 10 zones humides les plus importantes du Nicaragua car, du point de vue hydrologique, c'est le seul réservoir d'eau de surface dans une des régions les plus sèches du pays ce qui explique aussi son importance biologique et la diversité de mammifères, reptiles, poissons et oiseaux que l'on y trouve. Parmi les espèces migratrices, on note la sarcelle à ailes bleues (Anas discors) pour qui le site est une aire de repos. Il y a aussi une espèce végétale en danger selon la Liste rouge de l'UICN, Guaiacum sanctum et des espèces de poissons représentatives de la région. Par ailleurs, le site est important pour les activités de pêche et d'agriculture.

L'exploitation de l'eau pour le bétail et l'agriculture, la surpêche et le braconnage sont parmi les principaux facteurs pouvant affecter les caractéristiques écologiques du site. Un plan de gestion et d'aménagement a été approuvé en 2006. Site Ramsar n° 1980.

Foto: Thelma Salvatierra



Foto: Gabriel Vega