La France inscrit les Vallées de la Scarpe et de l'Escaut à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

La France inscrit les Vallées de la Scarpe et de l'Escaut à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

2 février 2020

vallees_scarpe_escaut_1.jpg

Vallées de la Scarpe et de l'Escaut

La France vient d’inscrire une vaste zone humide d’importance internationale couvrant plus de 27 000 hectares dans la région des Hauts-de-France.

Limitrophe de la frontière belge, le site des Vallées de la Scarpe et de l’Escaut (no 2405 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) est un complexe d’étangs connectés, de marais, de canaux, de tourbières, de forêts alluviales et marécageuses, de cours d’eau et d’aquifères, situé entre la Scarpe et l’Escaut. Certaines des grandes masses d’eau sont d’origine anthropique : elles ont, en effet, été créées par l’effondrement d’anciens complexes miniers.

Les espaces naturels comme artificiels offrent des habitats aux oiseaux nicheurs et migrateurs et l’on trouve aussi dans le site différents poissons et amphibiens.

vallees_scarpe_escaut_2.jpg

Vallées de la Scarpe et de l'Escaut, Rana arvalis

Plusieurs espèces sont menacées au plan national ou international, notamment l’anguille d’Europe en danger critique, la grenouille des champs (Rana arvalis), dont près de la moitié de la population nationale se trouve dans le site, et le phragmite aquatique (Acrocephalus paludicola) vulnérable.

Les fonctions de la zone humide – épuration de l’eau, stockage et réduction des risques – sont importantes, notamment pour les plus de 300 000 personnes vivants autour du site. Les menaces importantes sont le drainage, l’agriculture, l’urbanisation et la surexploitation des ressources naturelles du site.