Certains pays d’Europe ont terminé la mise à jour de leurs Sites Ramsar

Certains pays d’Europe ont terminé la mise à jour de leurs Sites Ramsar

16 octobre 2018
Hongrie, Norvège, Suède, Suisse

retszilas_fishponds_nature_conservation_area.jpg

Rétszilas Fishponds Nature Conservation Area, Hungary

Plusieurs Parties contractantes d’Europe ont, en collaboration avec le Secrétariat de la Convention, mis à jour les données sur toutes leurs zones humides d’importance internationale dans le Service d’information sur les Sites Ramsar (SISR, voir rsis.ramsar.org/fr).

La Hongrie a publié des informations actualisées sur ses 29 Sites Ramsar. Le site le plus récemment mis à jour est Fishponds and Marshlands south of Lake Balaton (Site Ramsar n° 1963), se composant de plusieurs sites de plus petite taille au sud du lac Balaton, qui est le plus grand lac d’eau douce d’Europe centrale et lui-même un Site Ramsar (Site Ramsar n° 421).

Des informations sur tous les Sites Ramsar de Hongrie peuvent être consultées ici.

La Norvège a publié des données à jour sur ses 63 Sites Ramsar. Les changements dans la superficie de certains sites résultent d’une meilleure délimitation et six sites ont été agrandis.

Ilene and Presterodkilen Wetland System (Site Ramsar n° 308) est formé de deux réserves naturelles séparées. Ilene se trouve à l’embouchure de la rivière Aulielva tandis que Presterødkilen est une baie peu profonde, sur le littoral, entourée de roselières. Le site a été agrandi de 39 hectares de façon que ses limites suivent celles des réserves naturelles.

trondheimfjord.jpg

Trondheimfjord wetland system

Lista Wetlands System (Site Ramsar n° 804) comprend des baies peu profondes, des plages, des systèmes de dunes et des lacs et a été agrandi de 449 ha avec l’ajout du sous-site de Slevdalsvann et l’extension d’autres sites afin que les limites suivent celles d’aires protégées existantes.

Trondheimfjord wetland system (Site Ramsar n° 1198) se compose de 13 sous-sites comprenant des vasières intertidales abritées, des marais salés, des eaux marines permanentes peu profondes et des berges rocheuses. Dans le fjord aboutissent aussi les deux plus grands estuaires. La superficie a augmenté de 86 ha depuis la fusion de deux sous-sites avec les aires protégées voisines.

Froan Nature Reserve and Landscape Protection Area (Site Ramsar n° 809) est une réserve naturelle côtière, dans la zone côtière ultrapériphérique. Un espace de 30 ha a été supprimé du Site Ramsar et 440 ha ont été ajoutés en compensation. Toutes ces mesures, ainsi qu’une meilleure délimitation, ont entraîné une augmentation de 697 ha de la superficie du site.

Balsfjord Wetland System (Site Ramsar n° 1186) comprend trois grandes zones marines à marée dans le fjord de Balsfjorden : Kobbevågen, Sørkjosleira et Grindøysundet qui a été ajoutée en 2017.

Nordre Oyeren (Site Ramsar n° 307) est le plus grand delta intérieur d’Europe du Nord. Le site comprend maintenant la Réserve naturelle de Sørumsneset et une zone séparée, au nord, composée des réserves naturelles de Stilla, Holmen et Jølsen.

Des informations sur les Sites Ramsar de Norvège peuvent être consultées ici.

La Suède a terminé la mise à jour des données sur ses 68 Sites Ramsar. Plusieurs ont été agrandis pour faire coïncider leurs limites avec celles d’aires protégées nationales ou pour inclure des habitats écologiquement importants.

Les limites de Gotlands ostkust (Site Ramsar n° 21) ont été modifiées pour qu’elles correspondent mieux à celle des autres aires protégées. Le site comprend six sous-sites le long de la côte orientale de l’île baltique de Gotland.

Ottenby (Site Ramsar n° 17) a été agrandi pour que ses limites coïncident avec celles de la réserve naturelle et site Natura 2000. Des espaces et des prairies littorales ont été ajoutés tandis que de petites zones d’eaux ouvertes et des habitats qui ne sont pas des zones humides ont été exclus.

Östen (Site Ramsar n° 433) a vu sa superficie agrandie de près de 50%, pour tenir compte des limites des aires protégées et inclure des terres sèches, essentiellement arables, qui sont importantes pour les oiseaux de passage.

Les limites de Komosse (Site Ramsar n° 1121), un des complexes de tourbières les plus précieux de l’Europe du Nord-Ouest, ont été ajustées pour qu’elles coïncident avec celles des réserves naturelles correspondantes, ce qui a entraîné une augmentation d’environ 200 hectares.

Stigfjorden (Site Ramsar n° 431), une baie marine frangée de prairies et de forêts décidues et abritant plusieurs îles, a été agrandi de près de 400 hectares pour inclure une vaste zone d’eaux ouvertes.

Tärnasjön (Site Ramsar n° 29), un vaste lac d’eau douce alpin doté d’un grand archipel et des tourbières à palses les plus méridionales de Suède, a été agrandi pour inclure le site du Plan de protection des tourbières de « Tärnasjön och Ånkardalen » et d’autres types de zones humides, ce qui a abouti à une augmentation de superficie de plus de 11 000 hectares.

les_grangettes.jpg

Les Grangettes

Övre Sulån (Site Ramsar n° 1130) comprend un lac oligotrophe (Sulsjön) et le secteur supérieur d’un cours d’eau étroit et sinueux (Sulån). On y trouve aussi des tourbières, des marais et des forêts d’eau douce. Le site portait autrefois le nom de Sulsjön-Sulån et ses limites ont été modifiées pour inclure d’importants habitats de zones humides et exclure des espaces n’ayant aucune valeur pour la conservation au niveau international.

Des informations sur les Sites Ramsar de Suède sont à consulter sur le Service d’information sur les Sites Ramsar ici.

La Suisse a publié des données actualisées sur ses 11 Sites Ramsar. D’une grande diversité, ils comprennent aussi bien des fronts de glaciers et des tourbières de montagne que des lacs artificiels et des plaines alluviales.

Les Grangettes (Site Ramsar n° 504) se situent dans le delta du Rhône, là où le fleuve pénètre dans le lac Léman. Le site a été agrandi en 2011 par l’ajout d’un vaste secteur du lac qui a porté la superficie de 330 à 6342 hectares.

Des informations sur les Sites Ramsar de Suisse sont à consulter ici.