Argelia inscribe el oasis de Uled Said en el Registro de Montreux / L'Algérie inscrit l'oasis d'Ouled Saïd au Registre de Montreux / Algeria places Oasis de Ouled Saïd on Montreux Record

Argelia inscribe el oasis de Uled Said en el Registro de Montreux / L'Algérie inscrit l'oasis d'Ouled Saïd au Registre de Montreux / Algeria places Oasis de Ouled Saïd on Montreux Record

19 juin 2001
Algérie

algeria-ouled2a.jpg (7106 bytes)

Argelia inscribe el oasis de Uled Said en el Registro de Montreux. El Gobierno de Argelia ha concluido los trámites necesarios para inscribir el oasis de Uled Said, recientemente designado para la Lista Ramsar el Día Mundial de los Humedales 2001, en el registro de Montreux de sitios en los que se hubieran producido, se estuviesen produciendo o pudieran producirse modificaciones en las condiciones ecológicas, provocadas por la evolución de la tecnología, la contaminación u otras interferencias de los seres humanos. Se solicitó la inscripción en el Registro de Montreux cuando se designó el sitio, pues las autoridades consideraron que apremiaba llevar a cabo una intervención especial. De hecho, uno de los motivos principales de que se designara el sitio fue sensibilizar acerca de sus importantes valores y llegar a un consenso sobre la necesidad de poner en práctica un programa de ordenación con medidas enderezadas a mitigar o eliminar las amenazas que pesan sobre el oasis.

La principal amenaza es la erosión eólica que provoca intrusiones de arena en el sitio. Entre las medidas propuestas están la instauración de una actividad en común, aplicando un método ancestral denominado "tuiza", en virtud del cual cada miembro de la comunidad local facilitará una aportación en especie (fundamentalmente, trabajo). La Convención de Ramsar estudiará la posibilidad de emplear este método en otras zonas con actividades en común similares.


L'Algérie inscrit l'oasis d'Ouled Saïd au Registre de Montreux. Le gouvernement de l'Algérie a terminé les formalités d'inscription de l'oasis d'Ouled Saïd - placée sur la Liste de Ramsar à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides 2001 - au Registre de Montreux des sites Ramsar dont les caractéristiques ont connu, connaissent ou sont susceptibles de connaître des modifications en conséquence d'une évolution technologique, de la pollution ou d'autres interventions par l'homme. L'inscription au Registre avait été demandée au moment de l'inscription sur la Liste de Ramsar car les autorités algériennes percevaient la nécessité d'une intervention de toute urgence. Une des raisons principales ayant conduit à l'inscription du site était en fait de sensibiliser à ses valeurs importantes et de trouver un consensus sur la nécessité d'entreprendre un programme de gestion comprenant des mesures d'allègement ou d'élimination des menaces pesant sur le site.

La principale menace provient de l'érosion éolienne qui provoque l'intrusion de sable dans le site. Parmi les mesures proposées pour remédier à la situation, il est prévu de recourir à un système ancestral appelé « touiza » dans le cadre duquel chaque membre de la communauté locale apporte une contribution en nature (c'est-à-dire surtout sous forme de main d'oeuvre). La Convention de Ramsar étudiera la possibilité d'utiliser cette méthode dans d'autres zones humides présentant un contexte social semblable.

À titre d'information, voici la brève description du site préparée lors de son inscription sur la Liste. «Oasis d'Ouled Saïd. 02/02/01; Adrar; 25 400 ha; 29°24'N, 0°18'E. une zone humide artificielle rare, créée sur les vestiges d'un oued «fossile»; avec le temps, la diminution de l'eau dans l'oued a nécessité la construction d'une «fouggara», un système ingénieux de captage et de distribution de l'eau souterraine. L'eau, transportée dans de petits canaux à ciel ouvert, dans la tradition de l'organisation sociale ancestrale, est partagée équitablement entre les jardins où l'on cultive surtout des palmiers ainsi que quelques céréales et fruits. Le site est également important pour les oiseaux migrateurs et comprend d'importants vestiges archéologiques de l'architecture originale arabo-musulmane des ksour (forteresses) du 14e siècle. La fouggara d'Ouled Saïd illustrerait de manière magistrale le principe Ramsar d'utilisation rationnelle. Cependant, les autorités algériennes ont demandé, au moment de l'inscription du site sur la Liste de Ramsar que celui-ci soit également porté au Registre de Montreux car il nécessite une intervention humaine constante : en effet, il est lentement, mais sûrement, envahi par le sable. Site Ramsar n° 1060».


Algeria places Oasis de Ouled Saïd on Montreux Record. The Government of Algeria has completed formalities for inscribing the Oasis de Ouled Saïd, newly designated for the Ramsar List on World Wetlands Day 2001, in the Montreux Record of sites where changes in ecological character have occurred, are occurring, or are likely to occur as a result of technological developments, pollution or other human interference. Montreux listing was requested at the time of designation, as the need for a special intervention was perceived by the authorities as an urgent matter. Indeed, one of the chief reasons for the designation of this site was to raise awareness of its important values and to reach a consensus on the need to undertake a management programme that will include actions aimed at amelioriating or removing the threats to the site.

The major threat is caused by wind erosion with sand dune intrusion on the site. Amongst proposed actions are the establishment of a special arrangement, using an ancestral method called "Touiza", whereby each member of the local community will provide some input in kind (mainly labor). The Ramsar Convention will explore the possibility for replication of this method in other areas with similar social arrangements. [15/06/01]