Mise à jour et extension de Sites Ramsar suédois

Mise à jour et extension de Sites Ramsar suédois

27 avril 2017

osten.jpg

Östen

La Suède a mis à jour toutes les informations concernant 39 Sites Ramsar. Trois d’entre eux – Östen, Komosse  et Stigfjorden – ont été agrandis pour aligner leurs limites avec celles d’aires protégées nationales ou pour inclure des habitats écologiquement importants.

Les informations sur tous les Sites Ramsar de la Suède se trouvent sur le Service d’information sur les Sites Ramsar ici.

Östen (Site n° 433) a été agrandi de près de 50%, pour tenir compte des limites d’aires protégées et pour inclure des terres sèches, essentiellement arables, importantes pour les oiseaux qui font étape dans le site. Le lac Östen est un lac d’eau douce eutrophe et peu profond, entretenant une riche flore submergée, et frangé de roselières qui font place à des prairies. Le niveau du lac est soumis à des fluctuations naturelles considérables avec de grandes inondations de printemps qui aident à libérer le lac de la glace au début de l’année et créent une région relativement vaste de prairies humides.

komosse.jpg

Komosse

Le site est une zone étape importante pour les oiseaux, en particulier l’oie naine Anser erythropus menacée au plan mondial, le cygne chanteur Cygnus cygnus et l’oie des moissons Anser fabalis, présents en nombres importants au niveau international. Un projet a été mené en 2014 et 2015, pour soutenir la gestion des prairies humides autour du lac Östen.

Les limites de Komosse (Site n° 1121) ont été ajustées pour correspondre avec celles de réserves naturelles, ce qui a entraîné une augmentation de la superficie d’environ 200 hectares. Dans le cadre du projet LIFE de l’Union européenne « Life to ad(d)mire », des mesures ont été prises pour restaurer 40 hectares des terres affectées par les fossés creusés à des fins de foresterie et pour régénérer les prairies humides et les tourbières boisées dans le secteur sud est du site.

Le projet comprend aussi le défrichement d’environ 40 hectares de tourbières bombées qui ont été envahies par des arbustes Pinus afin de créer des lieux de nidification appropriés pour les échassiers.

Komosse est un des complexes de tourbières les plus précieux de l’Europe du Nord-Ouest. Le site est très peu touché par les activités humaines, ce qui contribue au maintien de la qualité de l’eau en aval.

stigfjorden.jpg

Stigfjorden

Komosse est important pour les espèces de plantes dépendant des zones ouvertes de paysages de tourbières pauvres en matières nutritives ainsi que pour les oiseaux migrateurs et nicheurs, en particulier le combattant varié Philomachus pugnax en danger au plan national.

Stigfjorden (Site n° 431) a été agandi de près de 400 hectares pour inclure une vaste zone d’eaux ouvertes à l’est. Stigfjorden est une grande baie marine peu profonde, bordée de prairies et de forêts décidues, avec de nombreuses îles. Les eaux peu profondes du secteur nord du site abritent l’une des plus riches colonies d’oiseaux de ce littoral et servent de refuge et de lieu de nourrissage pour les oiseaux d’eau.

La région a d’importantes pêcheries et parmi les autres activités, il y a le pâturage du bétail, la navigation et la natation. La poursuite du pâturage traditionnel est importante pour le maintien des caractéristiques écologiques des prairies.