Martha Rojas-Urrego prend ses fonctions à la tête du Secrétariat Ramsar

Martha Rojas-Urrego prend ses fonctions à la tête du Secrétariat Ramsar

22 août 2016
Suisse

martha_3.jpg

Martha Rojas-Urrego prend ses fonctions à la tête du Secrétariat Ramsar

Martha Rojas-Urrego a pris ses fonctions de sixième Secrétaire générale de la Convention de Ramsar sur les zones humides, le 22 août 2016. Sa nomination a été annoncée le 16 juin 2016, à l’occasion de la 52e Réunion du Comité permanent.

Elle apporte à la Convention une très vaste connaissance de l’élaboration de politiques nationales et internationales. Elle a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la conservation, du développement durable et de l’équité sociale, acquise à divers postes d’encadrement d’organisations nationales gouvernementales et d’organisations internationales non gouvernementales.

Mme Rojas-Urrego se réjouit vivement d’entrer dans la « famille Ramsar » et de collaborer étroitement avec le Secrétariat, toutes les Parties contractantes et les partenaires afin de faire progresser les objectifs de la Convention pour que toutes les zones humides et les avantages qu’elles procurent soient valorisés et reconnus de tous.  

Pour elle, « le moment est crucial compte tenu de l’élan mondial qui nous pousse actuellement à trouver des solutions pour répondre aux besoins pressants du développement et de la société tout en conservant l’environnement. Il est important d’inscrire les avantages des zones humides, notamment les avantages relatifs à l’eau, dans le programme politique mondial général sur le développement durable et les changements climatiques, tout en aidant les pays dans leur mise en œuvre pratique. »

Avant de rejoindre la Convention, elle a travaillé pour CARE International, une organisation humanitaire, en tant que Chef des activités mondiales d’influence de la prise de décisions et Secrétaire générale adjointe par intérim. À CARE International, elle a dirigé les travaux sur les politiques locales à mondiales en matière de lutte contre la pauvreté et d’aide humanitaire en mettant fortement l’accent sur l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes.

Entre 1994 et 2008, Martha Rojas-Urrego a travaillé pour l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), tout d’abord en tant que Conseillère principale pour les politiques relatives à la biodiversité puis, en 2002, comme Chef des politiques mondiales. À ce poste, elle a coordonné les travaux de politique mondiale de l’UICN, dirigeant l’engagement de l’Union auprès de la Convention sur la diversité biologique (CDB) de la Convention‑cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Avant d’arriver à l’UICN, Martha Rojas-Urrego était Directrice exécutive des Parcs nationaux de Colombie et a représenté le Gouvernement colombien auprès de plusieurs accords multilatéraux sur l’environnement. Elle a aussi travaillé pour l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et la Fundación Natura en Colombie.

Mme Rojas-Urrego est colombienne et française et a deux fils.