Missions consultatives Ramsar

Lorsque les caractéristiques écologiques d’un Site Ramsar sont menacées, une Partie contractante peut demander une Mission consultative Ramsar (MCR). Ce mécanisme a été officiellement adopté dans la Recommandation 4.7, en 1990. Il permet aux pays développés ou en développement d’avoir accès à une expertise et à des avis internationaux en cas de problèmes et menaces qui pourraient conduire à une perte de caractéristiques écologiques d’une zone humide.

Une Mission typique consiste en une visite par une équipe formée d’au moins deux spécialistes. Sur réception d’une demande de l’autorité compétente de la Partie contractante concernée, le Secrétariat établit le cahier des charges de la Mission et détermine les compétences nécessaires pour l’équipe qui se rendra sur place. 

Le projet de rapport est soumis à la Partie contractante pour examen et le rapport final révisé est alors publié. Les conclusions et recommandations du rapport peuvent servir de base aux mesures qui seront prises pour le site et, éventuellement, à une aide financière ultérieure.

Entre 1988 et 2015, le mécanisme de Mission consultative Ramsar a été appliqué à 79 Sites Ramsar ou groupes de sites. Au fil des ans, les missions sont devenues plus formelles et détaillées et font aujourd’hui souvent intervenir des équipes pluridisciplinaires. Beaucoup ont été menées en collaboration avec des partenaires tels que l’UICN, La Convention du patrimoine mondial et le Programme de l’UNESCO pour l’homme et la biosphère.