Le Groupe de surveillance des activités de CESP

Le Groupe de surveillance des activités de CESP exerce un suivi sur l’application du Programme de CESP de la Convention, fait rapport à ce sujet et fixe les priorités en matière de communication, éducation, sensibilisation, participation et renforcement des capacités. 

Il a été établi à la 34e Réunion du Comité permanent, en 2006, sur demande des Parties contractantes, exprimée dans la Résolution IX.18 adoptée en 2005. 

Le Groupe de surveillance des activités de CESP se réunit plusieurs fois par période triennale et fait rapport au Comité permanent, selon les besoins, pour donner des avis et des informations sur l’application du Programme.  Le Groupe supervise également la préparation du rapport sur l’application rédigé par le Secrétariat pour chaque session de la Conférence des Parties contractantes. 

Membres du Groupe de surveillance des activités de CESP 2016-2018

David Papps (Australie)

Président du Groupe de surveillance des activités de CESP (en tant que Vice-président du Comité permanent)

David Papps est le haut-commissaire du Commonwealth pour l’eau (Commonwealth Environmental Water Holder) – et à ce poste statutaire, a pour mission de gérer l’eau environnementale pour le Commonwealth en vue de protéger et restaurer le milieu naturel du bassin Murray-Darling. Avant cela, David a été Directeur général de la Direction environnement et développement durable de l’ACT; Secrétaire adjoint du Département du développement durable et de l’environnement de l’État de Victoria et Directeur général adjoint du Service des parcs nationaux et des espèces sauvages de Nouvelle-Galles du Sud. Il a également été journaliste, consultant en environnement et conseiller politique d’un ministre.

Channa Bambaradeniya (Sri Lanka)

channa_bambaradeniya155x168.jpg

Channa Bambaradeniya

Vice-président du GEST

Channa Bambaradeniya est écologiste de formation et a 20 ans d’expérience internationale dans le domaine de la conservation de la biodiversité et de la pérennité de l’environnement. Il a été la cheville ouvrière de cinq inscriptions de Sites Ramsar à Sri Lanka et le correspondant ONG de Sri Lanka pour la CESP Ramsar (2002-2007). Il a assuré la supervision technique et fourni des avis sur les préparatifs du Répertoire national des zones humides de Sri Lanka.  Il a dirigé huit thèses de maîtrise ou doctorat et publié plus de 50 documents de recherche scientifique, articles, chapitres de livres et guides sur la biodiversité.

Abdou Salam Kane (Senegal)

Président du Sous-groupe du Comité permanent sur les finances 

Molefe Mokhatla (Lesotho)

CN gouvernemental CESP

Molefe Mokhatla dirige les activités de CESP depuis plus de quatre ans au Ministère de l’énergie, de la météorologie et de l’eau du Lesotho, département de l’eau.  Il a travaillé à des campagnes de sensibilisation sur l’utilisation rationnelle des zones humides et la mobilisation des communautés locales pour les engager à agir pour les zones humides. 

Ms Sari Airas (Finlande)

CN gouvernemental CESP

Sari Airas est CN gouvernemental CESP depuis six ans et a été membre du Groupe en 2012-2015 pour contribuer à la préparation du Programme de la Convention de Ramsar relatif à la communication, au renforcement des capacités, à l’éducation, à la sensibilisation et à la participation (CESP) 2016-2024. Elle est chef de projet pour le projet de renforcement de la CESP (2011-2013), financé par le Conseil nordique des ministres. Le but de ce projet est de renforcer la visibilité des zones humides Ramsar et les capacités en matière de CESP, et d’encourager les Parties membres de l’Initiative pour les zones humides nordiques-baltiques à planifier et appliquer leurs Plan d’action en matière de CESP.

Christine Prietto (Australie)

CN ONG CESP

Christine Prietto est Correspondante ONG CESP du Gouvernement de l’Australie depuis 2001 et représente Hunter Wetlands Centre.  Elle a travaillé, durant cette période, avec plusieurs Correspondant gouvernementaux. Elle est membre du Groupe de surveillance des activités de CESP depuis sa création à la COP5. Ses contributions aux travaux du Groupe – suivi des plans de travail et identification de possibilités stratégiques – sont considérables. Elle a étroitement participé à l’élaboration du nouveau Programme de CESP approuvé à la COP12. 

Pyae Phyo Aung (Myanmar)

CN ONG CESP

Pyae Phyo Aung est un biologiste marin, diplômé de l’université de Moulmein. En 2008, il a rejoint la Biodiversity and Nature Conservation Association (BANCA) et a assumé un rôle fondamental dans la conservation du milieu marin de la région du delta du Myanmar. Il a participé au processus d’inscription du golfe de Mottama, au Myanmar, sur la Liste de Ramsar. Il est actuellement correspondant pour le groupe d’étude sur la conservation du bécasseau spatule et renforce la coordination et les efforts de conservation avec le Réseau de la voie de migration Asie de l’Est-Australasie. 

Chris Rostron (Royaume-Uni)

Représentant OIP, Wildfowl and Wetlands Trust (WWT) 

Chris Rostron est le chef de Wetland Link International et Correspondant national ONG du Royaume-Uni depuis sept ans. Le WLI est un réseau d’appui pour tous ceux qui travaillent dans les centres d’éducation aux zones humides et propose des programmes d’éducation et de sensibilisation. Chris organise et dirige des ateliers internationaux sur les bonnes pratiques relatives à la conception et à l’exploitation des centres d’éducation aux zones humides. Le résultat de ces ateliers a été compilé dans le “Manuel sur les meilleures pratiques en matière de conception et d’exploitation de centres d’éducation aux zones humides” disponible en plusieurs langues. 

Arturo Dominici (Panama),

arturo_dominici.png

Arturo Dominici

Représentant des centres régionaux Ramsar, Centre régional Ramsar pour la formation et la recherche dans l’hémisphère occidental (CREHO)

Arturo Dominici détient une licence et un master en biologie ainsi qu’un doctorat ès sciences naturelles avec comme spécialité, les écosystèmes marins des zones humides côtière, l’écologie et la phylogénie moléculaire des poissons des récifs.  Parmi ses domaines d’expertise, on peut citer : la gestion financière et les projets environnementaux, la gestion institutionnelle et l’administration publique, la science et la recherche, l’enseignement et la communication scientifique. Arturo a été Directeur adjoint de l’aménagement du territoire et de la gestion intégrée  et chef du service de l’environnement d’ARAP  (Autorité des ressources aquatiques du Panama), Coordinateur principal du Programme de conservation marine de FUNDESPA (Fondation pour le développement durable de Panama), professeur de sciences de l’environnement, des écosystèmes marins, de la conservation et du développement durable à l’université de Panama.

Camilla Chalmers (Royaume-Uni)

Experte CESP auprès du GEST (Chef de la communication du Secrétariat Ramsar)

Camilla Chalmers est Chef de la communication du Secrétariat Ramsar, chargée de la planification et de l’application de l’information sur la Convention de Ramsar. Elle apporte à son travail près de 20 ans d’expérience en gestion de la communication multinationale et marketing mondial pour des ONG et des entreprises privées. De 2006 à 2012, elle a occupé plusieurs postes auprès de Renewable Energy and Energy Efficiency Partnership (REEEP), notamment celui de Directrice du développement.