Prix Ramsar pour la conservation des zones humides 2008

05/06/2008

Le Prix Ramsar pour la conservation des zones humides -
Pour des actions ayant contribué de façon significative à la
conservation à long terme et à l'utilisation durable des zones humides

Les lauréats des Prix Ramsar pour la conservation des zones humides et du Prix spécial Évian pour 2008

Lauréat dans la catégorie « Science » : David Pritchard (multirégions)

Le Prix est attribué à M. Pritchard pour l’appui extraordinaire qu’il apporte, depuis 20 ans, au développement et à l’application de la Convention de Ramsar, pour le dévouement, la persévérance et l’efficacité hors du commun qu’il a mis au service de la Convention, à la fois en sa qualité de représentant de BirdLife International aux réunions Ramsar et à titre personnel en lui consacrant beaucoup de temps. Depuis 1990, il est une source d’avis et d’appui exceptionnelle lors de nombreuses réunions de la Convention (COP, Comité permanent et réunions du GEST). Il a également joué un rôle majeur dans les travaux du GEST, en particulier en ce qui concerne le maintien des caractéristiques écologiques, les critères de sélection des sites Ramsar, l’évaluation d’impact et les valeurs culturelles des zones humides et a piloté la mise au point des indicateurs écologiques d’efficacité de la Convention – une approche utilisée aujourd’hui par d’autres AME. M. Pritchard a participé à plusieurs missions consultatives au nom de la Convention et a collaboré avec plusieurs petits États insulaires des Caraïbes à l’application de la Convention de Ramsar dans cette région. Il ne ménage pas non plus ses efforts pour promouvoir l’application au Royaume-Uni, notamment par sa présence et sa participation au Comité national Ramsar.


Lauréat dans la catégorie « Gestion » : Denis Landenbergue (multirégions)

Denis Landenbergue reçoit ce prix pour l’intérêt qu’il a porté toute sa vie aux zones humides et à la conservation des oiseaux, à titre bénévole puis professionnel, depuis 1989, et pour ses réalisations exceptionnelles concernant l’inscription d’aires protégées/sites Ramsar ainsi que l’amélioration de la gestion de beaucoup de ces zones humides, en particulier en Afrique, en Amérique centrale et du Sud et en Asie. Depuis qu’il est entré au WWF International, en 1999, Denis Landenbergue a réussi, par ses travaux, à faire inscrire 84 millions d’hectares d’aires protégées d’eau douce, entre juillet 1999 et juin 2007, pour l’essentiel des sites Ramsar. M. Landenbergue a également aidé de nombreux pays à devenir Parties contractantes à la Convention de Ramsar. Pour cela, il a collaboré étroitement avec le Secrétariat Ramsar, offrant un appui constant aux responsables en charge de la conservation des zones humides dans les pays en développement. Il a administré beaucoup de petites subventions qui, à leur tour, ont incité organismes d’aide internationaux et donateurs privés à verser des fonds additionnels plus considérables. Denis Landenbergue a soutenu plusieurs initiatives régionales pour la conservation des zones humides et/ou en a été l’inspirateur. Il doit sa réussite à son dévouement, à son sens extrêmement développé de la collaboration et du partenariat, à la faculté qu’il a de mettre en valeur, d’encourager et de savoir rendre hommage aux réalisations des gouvernements.


Lauréate dans la catégorie « Éducation » : Sansanee Choowaew, professeur associé, Faculté des études de l’environnement et des ressources, Université Mahidol, Thaïlande

Sansanee Choowaew reçoit ce prix pour sa contribution exceptionnelle à la gestion des zones humides, à l’éducation, au renforcement des capacités et à la formation en Thaïlande et en Asie. Depuis plus de 15 ans, elle a pris à cœur la cause de la conservation des zones humides. Sa contribution à la conservation et à la gestion des zones humides en Thaïlande et dans la région du Mékong ainsi qu’en Asie est considérable. Elle a lancé, piloté et participé à de nombreux programmes de recherche et de formation à la gestion des zones humides et a également formé un réseau de disciples et de personnes-ressources en Asie qui poursuivent et renforcent la formation. Mme Choowaew a siégé à plusieurs comités officiels de décideurs en Thaïlande et dans la région du Mékong. Elle est également récompensée pour un grand nombre de ses réalisations dans le domaine de l’éducation, de la sensibilisation, du renforcement des capacités et de la formation au service des zones humides. Elle a publié un très grand nombre d’ouvrages pédagogiques et de sensibilisation du public, a participé à de nombreux entretiens avec la presse, ainsi qu’à des projets d’apprentissage, entre autres dans le cadre de l’UNESCO. Outre ses réalisations en tant que professeur et enseignante, Mme Choowaew est excellente dans l’établissement de réseaux et s’est engagée auprès des communautés et de leurs représentants, mettant en valeur les connaissances traditionnelles et la culture dans le contexte des zones humides. Elle est associée au Centre Ramsar du Japon depuis 1992 où elle joue un rôle leader pour les activités d’éducation aux zones humides et a siégé au Comité permanent de plusieurs réunions du Asian Wetland Symposium.


Certificat d’excellence attribué à : Jan Květ, République tchèque

M. Květ est récompensé pour le travail et l’appui de toute une vie à la conservation et à la science des zones humides et à la Convention de Ramsar. Il a commencé sa carrière comme physiologiste en botanique et écologiste. Rapidement, il s’est consacré aux zones humides et aux plantes d’eau douce, notamment à travers des études au niveau d’habitats ou de régions dans leur ensemble. Ses intérêts ne sont pas limités à l’étude des communautés des plantes des zones humides mais comprennent les impacts anthropiques sur les zones humides au sens large. Il a mené des travaux de recherche aux niveaux national et international, en Europe mais aussi dans les Amériques et en Australie. Il est membre de plusieurs programmes internationaux qui font une large place aux zones humides tels que SCOPE, INTECOL, le MAB/UNESCO et EUREED. M. Květ a, en particulier, pris de nombreuses initiatives pour associer les activités du MAB UNESCO aux activités Ramsar à l’échelon international (par exemple, durant une mission conjointe Ramsar/MAB dans le delta du Danube) et en République tchèque, notamment dans le site Ramsar et Réserve de biosphère de Trebŏn. M. Květ a fait progresser la cause de Ramsar, depuis 1992, dans le cadre de conférences sur l’écologie des zones humides organisées par la Commission nationale tchèque pour l’application de la Convention de Ramsar et par sa participation au Groupe d’experts consultatif Ramsar de Tchécoslovaquie depuis 2001. Outre de nombreuses publications scientifiques, M. Květ est très apprécié en tant que professeur d’université (aujourd’hui auprès des universités de Bohème du Sud et de Prague) et a également participé à des programmes d’éducation et de sensibilisation du public.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2187 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.608.257

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar