Bulletin sur la COP11

21/08/2012

La Conférence des Parties contractantes (COP) est l’organe qui définit les politiques de la Convention de Ramsar. Les représentants des gouvernements de toutes les Parties contractantes se retrouvent tous les trois ans pour recevoir les rapports nationaux sur la période triennale écoulée, approuver le programme de travail et les dispositions budgétaires pour les trois prochaines années et adopter des orientations pour les Parties sur toute une gamme de questions environnementales en cours et émergentes.

Thème de la COP: Pourquoi le tourisme et les zones humides ?

En veillant à ce que les pratiques touristiques soient bien gérées, à l’intérieur et autour des zones humides, et à sensibiliser les touristes aux valeurs des zones humides, on peut contribuer à la santé des zones humides du monde entier et préserver les avantages à long terme qu’elles apportent à la population, aux espèces sauvages, à l’économie et à la biodiversité. À ce jour, la Convention de Ramsar ne s’est pas spécifiquement intéressée aux zones humides, au tourisme et aux loisirs et ses États membres ont décidé de consacrer la COP11 à cette question avec le slogan : « Les zones humides : lieux de vie et destinations ».

Autres questions clés à débattre: les zones humides urbaines, les changements climatiques, l’éradication de la pauvreté, la lutte pour prévenir de nouvelles pertes en zones humides, les questions énergétiques. (Infos média disponible ici).

Communiqués de presse :

Vendredi 6 juillet 2012 | « Les Prix Ramsar pour la conservation des zones humides 2012 ». (Infos média disponible ici). Suivi de la Cérémonie d’ouverture et de la remise du Prix Ramsar à 17:00 dans la Salle des plénières.

Lundi 9 juillet | « Lancement d’une brochure sur le tourisme et les zones humides ». (Infos média disponible ici).

Vendredi 13 juillet | « Séance finale de questions‐réponses ».






La 11e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention sur les zones humides (COP11) a eu lieu à Bucarest, Roumanie du 6 au 13 juillet 2012. Les Parties contractantes à la Convention de Ramsar (États membres) se réunissent en ce moment afin d’évaluer les progrès réalisés, à ce jour, par la Convention et ceux liés à l’utilisation durable des zones humides ; l’occasion leur est donnée de partager connaissance et expérience en matière de questions techniques et de planifier tant leur travail que celui du Secrétariat pour la prochaine période triennale.

Le slogan de la Conférence est “les zones humides : Lieux de vie et destinations”, selon la décision du Comité permanent de focaliser la COP sur les zones humides, le tourisme et les loisirs.

La 44ème Réunion du Comité permanent est prévue pour le 4 juillet 2012 ainsi qu’une journée supplémentaire de réunions régionales du 5 - 6 juillet, conformément à la demande de plusieurs Parties contractantes.

Dernier jour en plénière - 13 juillet

Le Président de la COP 11, M. Fâca ouvre la plénière en invitant toutes les Parties intéressées par le projet de résolution DR1, Rev. 1, " Accueil institutionnel du Secrétariat Ramsar " à se réunir à l'heure du déjeuner et à revenir en fin d'après midi pour faire part des résultats de leur discussion.

Huit Résolutions ont été adoptées la veille et on peut les trouver ici.

À la fin de la séance du matin, les délégués adoptent des Résolutions importantes, notamment : DR15 " Interactions entre l'agriculture et les zones humides : la riziculture et le contrôle des ravageurs "; DR7 " Le tourisme, les loisirs et les zones humides "; et DR10 " Les zones humides et les questions relatives à l'énergie ".

Dans l'après-midi, plusieurs projets de résolutions sont aussi adoptés, notamment DR20 " Promouvoir l'investissement durable par le secteur public et le secteur privé pour garantir le maintien des avantages issus des zones humides pour l'homme et la nature ", DR8 " Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures " et DR9 " Cadré intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides ". Le projet de résolution DR1, Rev. 2 " Accueil institutionnel du Secrétariat Ramsar " est enfin adopté, après sept années de débats.



Photo : Ramsar COP11 © Quartzfilm / Trandafirescu

Date et lieu de la prochaine COP : L'Uruguay offre d'organiser la prochaine COP à Punta del Este. L'Ambassadeur de l'Uruguay réitère l'intérêt de son pays à accueillir la prochaine COP en 2015 devant tous les délégués qui acceptent l'offre de l'Uruguay.

Chris Rostron, Président du World Wetland Network, prononce une déclaration de clôture au nom de toutes les ONG présentes, insistant sur les connaissances immenses et l'énorme travail de défense de la conservation des zones humides réalisé par tous. Matthew McCartney de l'IWMI prononce un discours au nom des cinq OIP de Ramsar (BirdLife International, IWMI, UICN, Wetlands International et WWF International), soulignant leur préoccupation devant les contraintes budgétaires qui limitent les travaux de la Convention. Le représentant du PNUE prend aussi la parole pour réaffirmer l'engagement du PNUE envers la Convention.

Le Secrétaire général, Anada Tiéga, s'adresse au public pour féliciter Herbert Raffaele (chef de la délégation des États-Unis) pour son engagement de longue date envers la conservation des zones humides et le nomme " Personne d'importance internationale pour les zones humides ".

Les délégués à la COP11 clôturent la 11e Session de la Conférence des Parties contractantes en adoptant le rapport.


Jeudi 12 juillet - En plénière

Lors de la plénière du 12 juillet, les Parties à la Convention de Ramsar passent la matinée à discuter de changements aux projets de résolutions ouverts pour négociation les premiers jours. À la fin de la séance du matin, Romfilatelia annonce, dans un exposé spécial, le lancement d'une collection philatélique en l'honneur de la COP11 de Ramsar. Catalina Ionescu, Directrice du marketing de Romfilatelia, décrit ces superbes nouveaux timbres aux participants.

La séance du matin se termine par l'adoption officielle du projet de résolution DR3, " Ajustements apportés au Plan stratégique 2009-2015 pour la période triennale 2013-2015 ".

Dans l'après-midi, plusieurs projets de résolutions sont adoptés, notamment le projet de résolution DR4, Rev. 2, " État des sites de la Liste de Ramsar des zones humides d'importance internationale "; DR6, Rev. 2, " Partenariats et synergies avec les Accords multilatéraux sur l'environnement et autres institutions"; DR12, Rev. 1, " Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème" et DR13, Rev. 1 " Cadre intégré pour lier la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides à l'éradication de la pauvreté". La discussion concernant le projet de résolution DR13 vise à éclaircir le libellé pour qu'il soit conforme au document de résultats de Rio+20 concernant la pauvreté.

Plus tard dans l'après-midi, les Parties adoptent également le projet de résolution DR 16, Rev. 1, " Garantir un apport efficace d'avis et d'appuis scientifiques et techniques à la Convention". Plus tard, la Présidente du Sous groupe sur les finances, Tiina Niikkonen, également Présidente du Comité des finances et du budget, fait un exposé relatif au budget et au projet de résolution DR2. À la fin des interventions, le projet de résolution DR2 sur les finances est adopté. La plénière poursuit ses discussions sur le projet de résolution DR18, " Ajustements au modus operandi du Groupe d'évaluation scientifique et technique (GEST) pour la période triennale 2013-2015 ". Après une brève discussion finale, ce projet est également adopté par les Parties qui passent ensuite au projet de résolution DR20, Rev. 1, " Les zones humides et le développement durable ", également adopté avant la levée de la séance.


Mercredi 11 juillet

Les participants à la COP11 ont l'occasion de participer à différentes excursions vers 11 sites naturels et culturels de Roumanie (voir la liste des destinations ici).

Les participants à la COP11 prêts pour les excursions de mercredi, devant le lieu de réunion de la COP11, le Palais du Parlement de Bucarest. (Ramsar COP11 © Quartzfilm / Trandafirescu)


4e jour en plénière - 10 juillet

La journée commence par un exposé spécial de M. Andrew Farmer de l'Institute for European Environmental Policy (IEEP) sur le thème " L'économie des écosystèmes et la biodiversité " (TEEB), qui souligne la valeur de l'eau et des zones humides. Il cite de nombreuses études de cas prouvant la valeur de la conservation et de la restauration des zones humides. Plus tard dans la journée, TEEB, en partenariat avec Ramsar, le PNUE et l'IEEP, organise une activité parallèle intitulée " Valoriser les zones humides - capter les avantages économiques de l'utilisation rationnelle ". Le résumé et le texte du rapport " TEEB pour l'eau et les zones humides " sont au cœur des discussions.

La séance du matin est consacrée à un ensemble de projets de résolutions, poursuivant les travaux de la veille et commençant par la discussion du projet de résolution DR8, " Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures". M. David Stroud, membre du GEST, donne un bref aperçu du projet de résolution avant que plusieurs pays n'interviennent. C'est ensuite le projet de résolution DR9, " Cadre intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides " qui est examiné. Ce projet de résolution a trait à un aspect essentiel des travaux de la Convention de sorte que les Parties font de nombreuses interventions.

Heather MacKay, Présidente du GEST, s'exprime alors sur le projet de résolution DR10 " Les zones humides et les questions relatives à l'énergie ". Elle décrit clairement l'objectif de ce projet de résolution et attire l'attention sur certains des points plus précis du contenu.

La séance de l'après-midi commence par un exposé spécial de M. Michael Scoullos, Président du Partenariat global pour l'eau (GWP) - Méditerranée, sur " La sécurité de l'eau et l'importance des zones humides en tant qu'infrastructure naturelle dans la gestion des ressources en eau ". Il insiste sur le fait qu'investir dans la sécurité de l'eau est nécessaire pour renforcer l'infrastructure naturelle fournie par les zones humides. Avant de se tourner vers les neuf projets de résolutions encore à discuter, le chef de la délégation des Émirats arabes unis, Mohamed Saif Abdulrahman A. Alafkham Hammoudi, remet un cadeau au Secrétaire général, Anada Tiéga, pour le remercier pour son appui constant.

Pierre Horwitz, responsable au GEST du thème " Les zones humides et la santé ", présente le projet de résolution DR12 " Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème ", rappelant que la santé et le bien être humain dépendent des écosystèmes. Le projet de résolution DR13, " Cadre intégré pour lier la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides à l'éradication de la pauvreté" est également présenté mais le projet de résolution DR15 sur les changements climatiques a été transmis à un groupe de contact la veille.

La Vice-présidente du GEST, Rebecca D'Cruz, présente le projet de résolution suivant, DR15, sur " Les interactions entre l'agriculture et les zones humides : la riziculture et l'usage des pesticides ". Le document d'information COP11 DOC. 31 reconnaît que les tendances constantes à l'utilisation de pesticides portent préjudice à la diversité biologique dans les zones de production et polluent les ressources d'eau. Beaucoup de Parties contractantes proposent des amendements à ce texte important.

Trois projets de résolutions liés, portant sur les travaux techniques (DR16, 17 et 18) sont présentés par la Présidente du GEST, Heather MacKay. Elle réfère le public au document d'information 26 et remercie le groupe de travail informel pour son appui. Le principal objectif est d'examiner comment la Convention apporte et obtient différentes sortes d'appui technique de manière efficace.

Le projet de résolution DR19 concerne quelques ajustements aux termes de la structure et de la composition du Comité permanent. Les deux derniers projets de résolutions sont soumis par des Parties contractantes, DR20 par la Suisse et DR21 par l'Iran.

En conclusion, tous les projets de résolutions sont révisés sous la cote Rev. 1 à l'exception de DR4, sur l'état des Sites Ramsar qui en est à la révision Rev. 2.


Troisième jour en plénière - 9 juillet

La journée commence en plénière par un exposé spécial de Taleb Rifai, Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, sur les liens entre le tourisme et les zones humides, annonçant le lancement d'une nouvelle publication ce même jour " Destination zones humides: pour un tourisme durable" par l'OMT et le Secrétariat Ramsar. La croissance du tourisme durable ne reflète pas seulement des réalités environnementales mais aussi le souhait des touristes eux mêmes de se tourner vers un tourisme plus vert. " Aujourd'hui, il n'y a pas de lieu sous le soleil qui ne soit visité - c'est une réalité, nous devons y faire face et en tenir compte ", déclare M. Rifai.

La publication peut être téléchargée ici en
Anglais, Français, et Espagnol (PDF).

Dans le cadre de 14 études de cas couvrant différents types de zones humides du monde entier, cette publication démontre comment les pratiques de tourisme durable à l'intérieur et autour des zones humides peuvent contribuer à la conservation, à la croissance économique, à la réduction de la pauvreté et à l'appui aux cultures locales. Accès aux études de cas ici.

Les discussions sur le projet de résolution DR1, " Accueil institutionnel du Secrétariat Ramsar " se poursuivent en plénière. Le thème des " Initiatives régionales 2013-2015 dans le cadre de la Convention de Ramsar " est également discuté dans la matinée sans qu'un consensus ne soit atteint sur un moratoire temporaire concernant de nouvelles initiatives régionales pour 2013 2015.

Le Secrétaire général adjoint, Nick Davidson, présente le thème " Partenariats et synergies avec des AME et autres institutions " et après quelques commentaires des Parties, le Secrétariat est chargé de préparer un texte Rev. 2 pour nouvel examen.

Le projet de résolution DR7 " Le tourisme et les zones humides " est présenté ainsi que le thème " Les changements climatiques et les zones humides " (COP11 DR14 et Doc. 32).

En fin de journée, les délégués se dirigent vers le hall de réception pour assister au lancement, de la publication sur le tourisme et une tombola est remportée par un représentant de l'UICN qui pourra voyager dans l'une des 14 zones humides présentées dans les études de cas contenues dans la publication. Le prix est généreusement offert par MKA, la compagnie qui s'occupe des hôtels pour le Secrétariat Ramsar, les traducteurs, les interprètes et les délégués parrainés.


Deuxième journée en plénière - 8 juillet

La deuxième journée de la COP11 de Ramsar commence par un exposé spécial de Brice Lalonde, Coordonnateur de la récente Conférence Rio+20 (et ancien Ministre français de l'environnement en 1988). Il partage avec les participants les conséquences des résultats de Rio+20 pour la Convention de Ramsar.

La plénière se poursuit par des points de l'ordre du jour ayant trait à l'examen de projets de résolutions soumis par les Parties contractantes et le Comité permanent, le rapport financier pour 2009-2012, le budget proposé pour 2013 2015 et l'élection des Parties au Comité permanent pour 2013 2015. La Coordonnatrice des partenariats présente également un bref rapport.

En plénière, les délégués discutent du projet de résolution DR1, " Accueil institutionnel du Secrétariat Ramsar ", et interviennent à ce sujet. On procède à un " vote indicatif " à main levée, pour déterminer la volonté des délégués de voter sur la question de l'accueil du Secrétariat par l'UICN comme actuellement ou par le PNUE. Les résultats du vote indicatif donnent : 66 Parties en faveur de l'accueil par l'UICN, 26 Parties en faveur de l'accueil par le PNUE et 18 abstentions.

À l'ordre du jour, est également inscrite une discussion du projet de résolution DR3, " Ajustements apportés au Plan stratégique 2009-2015 pour la période triennale 2013-2015" et du projet de résolution DR4, Rev. 1, " État des sites inscrits sur la Liste de Ramsar des zones humides d'importance internationale ". Plusieurs Parties apportent des corrections à ces projets de résolutions. Les versions révisées comprenant les commentaires des Parties et les modifications seront portées sur le site web par le Secrétariat.

Les activités parallèles comprennent des exposés sur " Le suivi des zones humides par des satellites d'observation de la Terre - situation actuelle ", " La gestion responsable des agro écosystèmes des zones humides pour la sécurité alimentaire et la conservation de la biodiversité : un appel mondial urgent à réduire les risques relatifs aux pesticides dans les systèmes de production rizicole ", " L'Initiative MedWet : vingt ans de coopération régionale " et " Information par le GEST : les zones humides dans un climat en évolution " parmi d'autres.

La journée se termine par des réunions régionales pour l'Europe, l'Océanie/Asie, les Amériques et l'Afrique. La réunion des Amériques comprend la signature spéciale d'un Protocole de coopération entre le Secrétariat Ramsar et la Convention interaméricaine pour la protection et la conservation des tortues marines. Les activités conjointes qui seront entreprises dans le cadre de ce protocole comprennent, entre autres, l'échange régulier d'informations pour permettre une détection rapide des menaces pesant sur les tortues marines dans les Sites Ramsar et pour soutenir l'inscription de zones humides d'importance internationale vitales pour la nidification et le nourrissage des espèces de tortues marines.


Première journée en plénière - 7 juillet

Les délégués commencent la journée dans la salle des plénières en adoptant l'ordre du jour provisoire de la COP11 et les exposés spéciaux prévus du 7 au 10 juillet - Voir ordre du jour ici.

La plénière examine également le Règlement intérieur, élit le Président et les Vice présidents, nomme le Comité de vérification des pouvoirs et établit le Comité des finances et du budget puis passe à l'admission des observateurs.

Différents rapports sont examinés durant le reste de la journée - le rapport du Comité permanent, le rapport spécial sur les recommandations de la Conférence mondiale des ONG sur les zones humides, le rapport du Groupe d'évaluation scientifique et technique (GEST) et le rapport sur l'application du Programme de communication, éducation, sensibilisation et participation (CESP).

Anada Tiéga, Secrétaire général de Ramsar, présente son rapport sur " La mise en œuvre de la Convention au niveau mondial " et la séance plénière se termine par un exposé sur la conservation et l'utilisation durable des zones humides en Roumanie. .


En clôture de la séance, James Leape, Directeur général du WWF International, remet les certificats des quatre nouveaux Sites Ramsar officiellement inscrits par la Roumanie à M. Fâca, Président de la COP11.

» Lire le rapport du Bulletin des négociations de la Terre dans son intégralité ici.


CÉRÉMONIE D'OUVERTURE DE LA COP11 - 6 juillet


La 11e Session de la Conférence des Parties à la Convention (Ramsar COP11) a été inaugurée hier soir au Palais du Parlement de Bucarest, Roumanie. La cérémonie a été diffusée en direct depuis la salle Rosetti, où plus de 700 participants étaient réunis pour écouter les discours d'ouverture sur www.ramsar.ro.

C'est M. Gheorghe Zamfir, le maître roumain de la flûte de pan, qui a donné le coup d'envoi de la Cérémonie d'ouverture. Les participants à la COP11 ont réservé une ovation à ce virtuose roumain célèbre dans le monde entier.



Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2186 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.674.247

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar