Quatre nouveaux Sites Ramsar en Équateur

28/01/2013

Le Secrétariat a le grand plaisir d’annoncer que le Gouvernement de l’Équateur vient d’ajouter à la Liste de Ramsar quatre nouvelles zones humides d’importance internationale, portant le total pour ce pays à 18 sites couvrant 286 651 hectares. Trois des nouveaux sites sont des écosystèmes des Hautes Andes situés à au moins 3000 m d’altitude et le quatrième est une zone de forêts de mangroves proche de la ville de Guayaquil. Deux des nouveaux Sites Ramsar font partie de la Réserve de biosphère de l’UNESCO Podocarpus-El Cóndor (2007). Nury Furlan du Secrétariat Ramsar a préparé les résumés suivants pour la liste annotée:

Manglares del Estuario Interior del Golfo de Guayaquil « Don Goyo ». 02/02/13; Guayas; 15 337 ha; 02°24’17”S-79°55’50”O. Essentiellement constitué de forêts de mangroves, le site (Mangroves de l’estuaire intérieur du golfe de Guayaquil « Don Goyo ») est important pour la maîtrise et la prévention des crues et la régulation du climat. Selon la Liste rouge nationale, il abrite plusieurs espèces en danger, comme le râle à cou roux Aramides axillaris et l’amazone à lores rouges Amazona autumnali. Le crocodile américain Crocodylus acutus qui, selon la Liste rouge nationale des reptiles, est En danger critique d’extinction aurait récemment été observé. On peut trouver aussi dans le site un grand nombre d’espèces endémiques comme la colombe de Buckley (Columbina buckleyi), le toui céleste (Forpus coelestis), la conure à tête rouge (Aratinga erythrogenys) et la chevêchette du Pérou (Glaucidium peruanum). Il y a des espèces d’oiseaux d’eau comme le gravelot kildir (Charadrius vociferus), la mouette de Franklin (Larus pipixcan) et la mouette atricille (Larus atricilla) et le site a été identifié par BirdLife International comme une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO).

Reserva Ecológica El Ángel (REEA). 07/12/2012; Carchi; 17 003 ha; 00º43’51”N-77º56’43”O. Aire nationale protégée. La Réserve écologique El Ángel est un des rares sites de l’Équateur où sont protégés des écosystèmes montagnards en bonne santé (páramo, tourbières, lagunes et forêts). Il joue un rôle important dans le cycle hydrologique de la région car il est à la source de plusieurs cours d’eau directement utiles aux populations humaines. Les espèces de la faune menacées que l’on peut trouver dans le site comprennent la souris champêtre de l’Équateur Akodon latebricola, le condor des Andes Vultur gryphus, l’ours à lunettes Tremarctos ornatus et des espèces de l’herpétofaune régionale comme Centrolene buckleyi, Gastrotheca espeletia, Eleutherodactylus ocreatus, Eleutherodactylus grp. Devillei et Riama simoterus. Compte tenu de son emplacement dans la haute chaîne des Andes occidentale (entre 3200 et 4200 m d’altitude) et dans la partie nord-ouest de l’Équateur, c’est une zone stratégique placée entre deux points chauds de la biodiversité (Point chaud des Andes tropicales et Point chaud Tumbes-Chocó-Magdalena). C’est donc un site important pour la conservation des oiseaux de la région néotropicale. Toute la biodiversité abritée par le site subit les pressions de l’avancée des frontières agricoles, du brûlage, de la chasse, de la pêche, des changements climatiques et hydrologiques.

Sistema Lacustre Lagunas del Compadre. 15/12/2012; Loja, Zamora Chinchipe; 23 952 ha; 04º12’26”S-79º06’10”O. Parc national, Réserve de biosphère de l’UNESCO. Il s’agit d’un système lacustre formé de 50 lagunes glaciaires situées en position centrale dans le Parc national Podocarpus. Le site est à la source de quelques cours d’eau d’importance locale ainsi que du bassin binational Catamayo-Chira et du bassin Zamora. Ce type de système lagunaire et sa végétation se trouvent exclusivement dans le sud de l’Équateur et la région limitrophe des Andes péruviennes. La région des Hautes Andes compte l’indice d’endémisme des mammifères le plus élevé du pays, avec en particulier le tapir des Andes Tapirus pinchaque et l’ours à lunettes Tremarctos ornatus. L’avifaune du site est représentée par des espèces andines adaptées à la haute altitude. Parmi elles, il y a quelques espèces qui se trouvent aussi sur la Liste rouge de l’UICN comme le tangara de Wetmore Buthraupis wetmorei, le cotinga de Remsen Doliornis remseni, la métallure du Chinguela (Metallura odomae), l’Inca iris Coeligena iris, le caracara montagnard (Phalcoboenus megalopterus) et des oiseaux migrateurs des régions boréales comme le bécasseau de Baird (Calidris bairdii). Le Site Ramsar fait partie de la zone centrale de la Réserve de biosphère de l’UNESCO Podocarpus-El Cóndor (2007).

Sistema Lacustre Yacuri. 15/12/2012; Loja, Zamora Chinchipe; 27 762 ha; 04º38’27”S-79º21’12”O. Parc national, Réserve de biosphère de l’UNESCO. Système lacustre formé de 48 lagunes glaciaires principalement situées dans la partie sud du Parc National Yacuri, qui s’étend jusque dans la région andine péruvienne. Le site est associé avec des écosystèmes de páramo uniques composés de forêts naines, de forêts de bambous, de zones arbustives et de prairies. Avec d’autres écosystèmes de haute montagne, il abrite de nombreuses espèces menacées telles que l’ours à lunettes Tremarctos ornatus, le tapir des Andes Tapirus pinchaque, le puma Puma concolor et le pudu du Nord Pudu mephistophiles. Ses particularités écologiques lui permettent d’abriter une végétation de páramo unique dans la région. Ces écosystèmes servent d’abri à toute une gamme d’espèces endémiques menacées par la perte continue d’habitat dans la région comme la pénélope barbue Penelope barbata, la conure à pinceaux d’or Leptosittaca branickii, le caïque de Salvin Hapalopsittaca pyrrhops et le cotinga de Remsen Doliornis remseni; on y trouve aussi des plantes endémiques comme Baleriana aretioides et Neurolepis nana. Ce Site Ramsar fait partie de la zone centrale de la Réserve de biosphère de l’UNESCO Podocarpus-El Cóndor.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Ramsar online photo gallery

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2181 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.545.658

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar