Nouvelles inscriptions importantes du Burundi

20/06/2013

Le Gouvernement du Burundi vient d’ajouter trois nouveaux sites importants à la Liste des zones humides d’importance internationale et, simultanément, d’agrandir considérablement son premier Site Ramsar, portant désormais le nom de  Parc National de la Rusizi, de 1000 à 10 673 hectares. Charlotte Eyong, du Secrétariat Ramsar a préparé  les brèves descriptions suivantes, à partir des Fiches descriptives Ramsar accompagnant les inscriptions :
 
Parc national de la Ruvubu. 14/03/13; Karuzi, Muyinga, Ruyigi et Cankuzo; 50 800 ha; 03°10’00”S-30°20’00”E. Parc national. Rivière d’eau douce permanente entourée de zones humides dominées par des marais, des broussailles et des arbres. C’est un site riche en biodiversité où l’on trouve 44 espèces de mammifères, 412 espèces d’oiseaux d’eau, 13 espèces de reptiles et 14 espèces de poissons. C’est un habitat très important pour l’hippopotame Hippopotamus amphibius (d’où vient le nom du site) inscrit sur la Liste rouge de l’UICN et le crocodile du Nil Crocodylus niloticus inscrit à l’Annexe I de la CITES. La végétation principale est une savane boisée et des forêts galeries bordent, aux alentours, la rivière Ruvubu. Les fonctions hydrologiques comprennent la maîtrise des crues et le piégeage des sédiments. Les populations locales prélèvent des plantes médicinales et d’autres produits forestiers non ligneux. Site Ramsar n° 2148. Dernière FDR : 2013.
 
Paysage aquatique protégé du Nord. 14/03/13; Kirundo; 16 242 ha; 02°30’00”S-30°09’20’’E. Paysage protégé, avec une réserve naturelle. Il s’agit d’un complexe de huit lacs et marais d’eau douce permanents qui font partie du bassin du Nil. C’est un site riche en biodiversité abritant plusieurs espèces inscrites sur la Liste rouge de l’UICN, notamment les poissons endémiques Barbus acuticeps et Synodontis ruandae, le crabier blanc Ardeola idea et la grue couronnée Balearica regulorum en danger. Vingt espèces de poissons, dont deux endémiques, ont été identifiées dans le site. La végétation est de type soudano-zambézien et l’on trouvedans le site des mammifères tels que le guib harnaché Tragelaphus scriptus, le céphalophe de Grimm Sylvicapra grimmia et le lièvre de Whyte Lepus whytei. Habitat important pour les oiseaux d’eau, c’est un site étape pour plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs – 60 espèces d’oiseaux ont été dénombrées sur l’une des rivières. La présence de ces oiseaux d’eau (plus de 5000 spécimens comptés) a favorisé l’écotourisme dans le site. Les principales fonctions hydrologiques comprennent la protection de l’équilibre hydrologique général et la maîtrise des crues. L’agriculture et la pêche sont les principales activités humaines. Le site est généralement menacé par la surexploitation des ressources naturelles et l’érosion. Site Ramsar n° 2149. Dernière FDR : 2013.
 
Réserve naturelle de la Malagarazi. 14/03/13; Makamba; 800 ha; 03°55’00”S-30°13’00’’E. Réserve naturelle. Rivière d’eau douce permanente entourée de marais, constituant le prolongement au Burundi du Site Ramsar tanzanien des zones humides de Malagarasi-Muyovozi. C’est un lieu de reproduction très important pour certains poissons endémiques du bassin du Congo et de l’écorégion soudano-zambézienne, accueillant plusieurs espèces d’oiseaux dont la  grue couronnée Balearica regulorum en danger, l’ibis hagedash Bostrychia hagedash et la bergeronnette du Cap Motacilla capensis. Le site accueille l’hippopotame Hippopotamus amphibius inscrit sur la Liste rouge de l’UICN  et comprend une végétation diverse de zones boisées, de forêts galeries, de savanes et de marais. Les fonctions hydrologiques comprennent le piégeage des sédiments et le maintien de la qualité de l’eau. Les principales activités humaines sont l’agriculture, la pêche traditionnelle et la cueillette de produits forestiers non ligneux. Le site est menacé par l’agriculture itinérante, le déboisement, la sédimentation, l’usage de produits chimiques toxiques pour la pêche et le déversement d’eaux usées par l’industrie sucrière voisine. L’inscription de ce site permettra d’élaborer un plan de gestion commun pour cette rivière qui trace la frontière entre le Burundi et la Tanzanie. Site Ramsar n° 2150. Dernière FDR: 2013.
 
La préparation de ces nouvelles inscriptions et de l’extension du site de Rusizi a bénéficié de l’aide financière du Programme pour les eaux douces du WWF International.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2187 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.608.257

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar