La 10e Session de la Conférence des Parties contractantes

12/06/2008

"Notre santé dépend de celle des zones humides"
10e Session de la Conférence des Parties contractantes à la
Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971)
Changwon, République de Corée, 28 octobre au 4 novembre 2008

Informations sur les excursions organisée à mi-conférence

1.       Informations générales

Le dimanche 2 novembre 2008, des excursions seront proposées gratuitement aux participants à la COP10 de Ramsar. Huit excursions sont prévues à destination de différentes zones humides, y compris des sites Ramsar coréens célèbres, pour donner à chacun l’occasion de se familiariser avec d’autres aspects du milieu naturel de la Corée et de sa culture unique.

Les personnes qui souhaitent participer à l’une des excursions doivent remplir la demande en ligne sur le site Web coréen de la COP10 de Ramsar (www.ramsar2008.go.kr). Avant cela,  vous devrez avoir procédé à votre préinscription à la COP, sur le site Web de Ramsar, et avoir reçu un courriel d’acceptation avec un mot de passe permettant d’accéder à l’inscription en ligne pour les excursions. Le formulaire de demande peut également être téléchargé du site ci‑dessus et soumis par courriel ou télécopie. Les demandes doivent nous parvenir avant le 28 septembre 2008.

Les places libres pour chaque excursion seront attribuées sur la base « premier arrivé, premier servi ». Si les limites prévues sont atteintes pour une excursion, le deuxième ou le troisième choix pourra être attribué. Veuillez noter que s’il y a moins de 20 participants pour une excursion, celle-ci pourra être annulée.

Outre cette excursion gratuite, plusieurs programmes d’excursions seront également disponibles avant et après la COP10 de même que des promenades matinales d’observation des oiseaux durant la COP elle­même. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Web coréen de la COP10 de Ramsar (www.ramsar2008.go.kr) ou contacter M. Won Bang KIM, Convention & Exhibition Management Company, EZpmp, téléphone : +82-55-212-1500; télécopieur : +82-55-212-1501; courriel : tour@ezpmp.co.kr.

2.      Information sur les excursions

 

Destinations

Durée estimée

Nombre maximum de places

Heure de départ

1)

Zone humide d’Upo, baie de Suncheon

10 heures

150

Départ à 08 h 00

2)

Parc des zones humides de Junam, Tombe du roi Suro, Centre d’expérience des hanok

7 heures

150

3)

Estuaire du fleuve Nakdong, Parc scientifique et écologique de l’énergie, Parc de loisirs de l’île Dot (Gagopa, Festival du chrysanthème)

8 heures

100

4)

Centre de loisirs de Danghangpo (Expo mondiale sur les dinosaures), Zone à marées de Bongam, Parc des zones humides de Junam

8 heures

100

5)

Temple d’Haeinsa, Zone humide d’Upo

9 heures

150

6)

Temple Daewon, Zone humide de Wangdeungjae, Zone humide d’Oegok

9 heures

60

7)

Zone humide d’Upo

5 heures

150

Départ à 08 h 00

8)

Parc des zones humides de Junam, maison typique de style coréen à Changwon

5 heures

140

Départ à 13 h 00

La Zone humide d’Upo est la plus grande zone humide naturelle intacte de Corée où l’on peut observer des traces fossiles de dinosaures formées il y a 140 millions d’années. La zone humide a été inscrite sur la Liste de Ramsar en mars 1998. Dans la Zone humide d’Upo, il y a environ 180 sortes de plantes des zones humides dont Euryale ferox ainsi que 180 espèces d’oiseaux migrateurs rares, protégés au plan international, comme la spatule blanche, le cygne chanteur et 1% de la population mondiale de canards à faucilles. En outre, il y a 28 espèces de poissons telles que le carassin commun et la carpe commune et des insectes variés. La zone humide est un véritable trésor naturel. À l’observatoire écologique, situé près de la Zone humide d’Upo, les visiteurs peuvent voir, toute l’année, des films en 3D sur la flore et la faune de la région.
 
La baie de Suncheon est une zone humide côtière qui a été préservée le plus près possible de son état original d’écosystème d’estuaire côtier. Inscrite sur la Liste de Ramsar en janvier 2006, on peut y observer 1% de la population mondiale de grues moines et de mouettes de Saunder ainsi que 18% de la population de tadornes de Belon et 7% de la population mondiale de bécasseaux variables. La baie accueille aussi des oiseaux migrateurs rares, protégés au plan international. Il y a un chemin de 5,4 km le long d’un champ de roseaux. Depuis l’observatoire, on a une très belle vue, en forme de S, sur les canaux de la baie de Suncheon. À l’observatoire écologique de la baie de Suncheon, les visiteurs peuvent s’informer sur l’écosystème des zones humides et les oiseaux qui vivent dans cette baie. Ils peuvent également admirer une sculpture  de la grue moine représentative de la baie et voir d’autres oiseaux en circuit vidéo.

Le Parc des zones humides de Junam est une zone humide célèbre proche de la Zone humide d’Upo dans la province de Gyeongsangnam-do où, une année moyenne, l’on peut observer 180 espèces d’oiseaux. Habitat naturel d’oiseaux migrateurs, le parc est important pour des oiseaux rares tels que la grue à cou blanc, la sarcelle élégante, la spatule blanche et l’oie des moissons. On peut y voir, en particulier, plus de 1% des populations mondiales de sarcelles élégantes, canards à faucilles, grues à cou blanc et grues moines. En hiver, y compris durant la COP, environ 20 000 spécimens de plus de 100 espèces d’oiseaux volent dans le parc. Avec un peu de chance, les visiteurs pourront observer une foule de sarcelles élégantes.

La tombe du roi Suro. Il s’agit de la tombe du roi Kim Suro, le fondateur de Gaya, un des anciens royaumes de Corée. Le royaume était situé dans la province de Gyeongsangnam-do en 42 av. J.‑C. La tombe mégalithique, en bois, mesure 5 m de haut et a été transformée en parc funéraire royal; on y trouve une tablette ancestrale et un bâtiment de pierre.

Le Centre d’expérience des hanok se compose de sept maisons hanok qui expriment toute la beauté des maisons traditionnelles coréennes. Les visiteurs peuvent s’imprégner de la culture coréenne traditionnelle.

L’estuaire du fleuve Nakdong est une zone humide urbaine qui se trouve près de Busan, la deuxième plus grande ville de Corée. Dans la région, il y a le Centre écologique du fleuve Nakdong qui se consacre à l’éducation écologique et à des expositions. Les visiteurs pourront observer le cygne siffleur, un oiseau migrateur représentatif. Le lieu est, en Corée, l’habitat d’hiver le plus important pour le cygne chanteur et le cygne siffleur ainsi que le site de nourrissage le plus important pour le pluvier à collier interrompu et la sterne naine, avec plus de 1% de la population mondiale de ces deux espèces. À Amisan, qui se trouve à proximité, les visiteurs pourront voir la barre côtière mouvante de l’estuaire du fleuve Nakdong sous l’influence du flux et du reflux de la marée.

Le Parc scientifique et écologique de l’énergie a été créé comme lieu de repos à proximité d’un site où a été installée une station d’épuration des eaux. Ce parc utilise des sources d’énergie renouvelables et propres comme l’énergie solaire et l’énergie éolienne ainsi que la chaleur d’incinération pour alimenter en électricité et en eau chaude des établissements sociaux où sont accueillis des handicapés, etc. On y trouve aussi un centre d’exposition sur l’énergie qui fait la promotion des énergies renouvelables et de l’économie d’énergie.

Le Parc de loisirs de l’île Dot (Festival Gagopa du chrysanthème) est un parc thématique créé sur une île proche de la ville. Chaque année, un festival du chrysanthème y a lieu, où l’on expose des chrysanthèmes, et où se tiennent des spectacles.

La Station de loisirs de Danghangpo (Expo mondiale des dinosaures) est un pavillon à thème (le pavillon Dinopia) de l’Exposition mondiale des dinosaures de Gyeongnam Goseong qui a lieu tous les trois ans. À travers différentes expériences et observations intéressantes, il permet aux visiteurs de comprendre l’écologie des dinosaures qui prospéraient en Corée il y a environ 100 millions d’années.

La Zone à marées de Bongam est une zone côtière proche de Changwon où aura lieu la COP. La zone humide possède un écosystème naturel rare et précieux à proximité d’un site industriel et d’une grande ville. On y trouve tout ce qu’il faut pour apprendre l’écologie, par exemple un observatoire et un centre d’accueil du public. C’est l’habitat d’environ 110 espèces telles que des halophytes, des oiseaux migrateurs, des crabes et des arénicoles.

Le temple d’Haeinsa est un site sacré du bouddhisme coréen. Il reste environ 70 reliques dans le temple, notamment des trésors nationaux et autres trésors ainsi que le Tripitaka Koreana inscrit au patrimoine mondial culturel de l’UNESCO. Situé sur le mont Gayasan, le temple est célèbre pour son intégration harmonieuse dans le milieu environnant.

Le temple Daewon est un des plus grands temples de Corée où des nonnes pratiquent le bouddhisme zen. À l’intérieur du temple, il y a des trésors de la période Joseon tels qu’une pagode à plusieurs étages, un Daewoong-jeon (le principal bâtiment du temple), une pagode Sari (relique) et un clocher. De même, la vallée qui mène au temple est connue pour ses magnifiques feuillages d’automne, ses plantes alpines rares et uniques, ses roches bizarres et ses eaux minérales.

La Zone humide de Wangdeungjae est une zone humide alpine, située à 967 m au‑dessus du niveau de la mer, dans le Parc national du mont Jiri et qui présente une couche de tourbe de 0,5 à 1,5 m d’épaisseur. Il s’agit de la seule zone humide alpine alcaline de Corée où l’on trouve la petite libellule et Pisidium (Neopisidium) coreanum. Il y a des plantes aquatiques telles que Molinia japonica, Carex dispalata, et Acorus calamus qui y poussent naturellement dans un magnifique paysage. La Zone humide d’Oegok, à 813 m au‑dessus du niveau de la mer, est essentiellement couverte de roseaux. À l’automne, les visiteurs peuvent y voir une vague argentée de roseaux. Pour visiter la Zone humide deWangdeungjae et la Zone humide d’Oegok, il faut prévoir une escalade de deux heures et demie sur des montagnes escarpées de sorte que des chaussures et des vêtements d’escalade sont requis.

Une maison représentative du style coréen à Changwon : c’est une maison coréenne traditionnelle située à Changwon, la ville hôte de la COP. Les visiteurs pourront y voir des outils agricoles traditionnels et avoir un aperçu de la vie d’autrefois. On pourra aussi profiter de la culture traditionnelle coréenne, par exemple s’habiller avec le hanbok, le vêtement traditionnel coréen.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2186 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.674.247

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar