Le « Fonds Livelihoods »

Introduction


En 2008, le Groupe Danone a créé le Fonds Danone pour la nature, dans le cadre d’un accord avec Ramsar et l’UICN. Depuis 2011, le Fonds pour la nature a pris de l’ampleur et c’est aujourd’hui une entité indépendante qui porte le nom de Livelihoods Fund (Fonds Livelihoods). Le Fonds Livelihoods finance des projets de reboisement, d’agriculture durable et de production d’énergie exécutés par et pour les communautés rurales.

Le Fonds Livelihoods est un fonds d'investissement SICAV permettant de développer des projets de séquestration carbone (comme la restauration de mangroves) ou d'efficacité énergétique dans les pays en développement.

Le Fonds Livelihoods a pour mission de stimuler des efforts positifs de la part de petits producteurs en travaillant dans leurs communautés, sur les fondations de leurs écosystèmes : les arbres, la fertilité des sols, le cycle de l’eau et la biodiversité, afin d’encourager des méthodes de production efficaces et durables.

Vidéo en anglais uniquement


Le Fonds Livelihoods travaille en utilisant la capacité d’absorption de carbone des écosystèmes tels que les zones humides à mangroves, afin de financer le développement économique des communautés villageoises par la restauration de ces milieux. En tant que fonds d’investissement, le Fonds Livelihoods se compose d’entreprises déterminées à lutter contre les changements climatiques en réduisant les émissions de carbone causées par leurs activités, dans le cadre de compensations volontaires. Les projets Livelihoods bénéficient aux entreprises par la réduction de l’empreinte carbone, l’innovation sociale et environnementale et la démonstration de leur engagement envers l’environnement.


Photos ©  J-F. Hellio and N. Van Ingen

2014: Série d’articles sur les projets Livelihoods

En 2014, le Secrétariat de Ramsar a entamé une collaboration étroite avec l’équipe de « Livelihoods Venture » pour mettre en avant les histoires des personnes et des ONG partenaires qui travaillent sur les projets du Livelihoods Fund. Dans une série d’articles et vidéos nous vous montrerons l’impact social et environnemental des projets réalisés au Guatemala, au Kenya, Inde et Indonésie. 

Guatemala: disponible prochainement
Kenya: Article
Inde: Article
Indonésie:  Vidéo (en anglais uniquement) 

Le Fonds Livelihoods comprend :

Livelihoods Venture : la compagnie de services qui apporte son expertise au Fonds. Livelihoods Venture est une petite équipe permanente de spécialistes travaillant avec des experts indépendants. Livelihoods Venture a reçu mandat du Fonds de sélectionner les meilleurs projets, de les évaluer avec diligence, de surveiller la mise en œuvre de méthodologies relatives au carbone, l’enregistrement des projets, etc. Livelihoods Venture est le « bras opérationnel » du Fonds.

Livelihoods Network comprend des ONG, des experts, des organisations et entreprises spécialisées qui cherchent à s’enrichir mutuellement en partageant, mettant en commun et coordonnant compétences, expertise et bonnes pratiques relatives aux projets Livelihoods afin de renforcer les initiatives, d’obtenir des effets positifs à long terme et d’innover. Les communautés qui participent aux projets Livelihoods bénéficient d’une amélioration de leur sécurité alimentaire, d’un revenu additionnel et de possibilités de créer des entreprises, ainsi que du renforcement des capacités locales et de la durabilité des écosystèmes.

Les partenaires Livelihoods sont des partenaires publics et privés reconnus au plan international, notamment l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la Convention de Ramsar sur les zones humides, le Centre international de recherches en agroforesterie (ICRAF) et le Fonds pour l’environnement mondial – France (FFEM).

Le conseil d’administration du Fonds Livelihoods se compose de représentants d’entreprises et d’organisations internationales, notamment Christopher Briggs, Secrétaire général de la Convention de Ramsar sur les zones humides; Julia Marton-Lefevre, Directrice générale de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature); Luc Guyau, Président indépendant du Conseil de la FAO; Tony Simons, Directeur général de l’ICRAF, le Centre international de recherches en agroforesterie (Nairobi); et Michel Griffon, agronome et chercheur, Président du Conseil scientifique du Fonds pour l’environnement mondial – France. Les entreprises qui se sont engagées aux côtés de Livelihoods comprennent des entreprises importantes telles que Danone, Schneider Electric, Crédit Agricole, Hermès International, SAP, CDC Climat, La Poste, Voyageurs du Monde et Firmenich.



Les projets Livelihoods sont reconnus dans le cadre d’une méthodologie élaborée en collaboration et approuvée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Pour d’autres informations sur cette méthodologie qui évalue l’impact de la restauration des mangroves sur les efforts de lutte contre les changements climatiques, voir : http://cdm.unfccc.int/methodologies/DB/CKSXP498IACIQHXZPEVRJXQKZ3G5WQ

Plus d’information sur le Fonds Livelihoods:
http://www.livelihoods.eu/

PDF Leaflet

Plus d’information sur le partenariat entre UICN-Ramsar-Danone:
http://UICN.org/?7595/2/Mangroves-to-receive-huge-boost-from-new-carbon-credit-rules

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2187 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.608.257

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar