Le programme de stagiaires de la Convention de Ramsar

22/07/2010

Le programme de stagiaires de Ramsar comprend quatre postes régionaux (Afrique, Amériques, Asie/Océanie et Europe). Les stages sont normalement prévus pour une durée d’une année et peuvent être prolongés jusqu’à 18 mois. Les liens utiles sont postés, à l’avance, sur le site Web de la Convention, à chaque nouvelle vacance de poste. Il est impératif que les candidats soient ressortissants de la région pour laquelle ils postulent.



Mars 2010 | De gauche à droite : Cathleen Cybele (Mauritius), Ann Aldersey (Australia), Sofia Méndez Castillo (Honduras), and Nadezhda Alexeeva (Russia)

Important : Prière de ne pas postuler pour des stages avant qu’une vacance ne soit annoncée sur ce site Web.


Cahier des charges général pour les stagiaires Ramsar

Note importante : Les candidatures aux postes de stagiaires au Secrétariat Ramsar doivent être soumises en ligne uniquement sur le site Web de l’UICN ; les liens sont postés sur le site Web de Ramsar dès qu’il y a des vacances de poste.

Généralités

La Convention sur les zones humides, signée à Ramsar, Iran, en 1971, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale en matière de conservation et d’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. La Convention de Ramsar est indépendante du système des traités de l’environnement des Nations Unies et ne rend des comptes qu’à ses propres Parties contractantes ou États membres. Le fonctionnement du Secrétariat est placé sous l’égide de l’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Le Secrétariat de la Convention qui comprend actuellement 20 employés partage les locaux du Siège mondial de l’UICN à Gland (près de Genève), Suisse.

En 1997, le Secrétariat a lancé un programme de stagiaires régionaux dans le cadre duquel quatre stagiaires prêtent assistance aux Conseillers régionaux principaux respectifs dans le cadre de leur travail quotidien au sein du Secrétariat. Les tâches comprennent rarement du travail de terrain. Exceptionnellement, les stagiaires peuvent être priés de se rendre sur les lieux de projets ou participer à des réunions à l’étranger. Ils ont la possibilité d’assister à des réunions internationales qui ont lieu à Genève et de se familiariser ainsi avec d’autres organismes internationaux basés dans la région.

La limite d’âge des candidats est de 30 ans et les stages offrent l’occasion à de jeunes diplômés de se familiariser avec les travaux d’un traité intergouvernemental relatif à la conservation et à l’utilisation durable des ressources naturelles.

Les candidats doivent être prêts à s’engager pour une période de 12 mois au moins. L’attribution du poste est soumise à une période probatoire de deux mois. Après six mois de service, le Secrétariat peut proposer de proroger le contrat de six mois supplémentaires, ce qui donne une période de stage totale de 18 mois maximum.

Les stagiaires font rapport aux Conseillers principaux des quatre régions de la Convention de Ramsar : Afrique, les Amériques, Asie/Océanie et Europe.

Tâches et responsabilités spécifiques

1. Évaluer les fiches descriptives (« Fiches descriptives Ramsar ») et préparer la documentation qui accompagnera le processus d’inscription de sites Ramsar et de leur mise à jour.

2. Saisir les données des Fiches descriptives Ramsar (FDR) dans la base de données du Service d’information sur les sites Ramsar en ce qui concerne les nouvelles inscriptions et les mises à jour.

3. Évaluer les propositions de projets pour les programmes de petites subventions de la Convention et exercer le suivi des projets durant leur cycle, maintenir le contact, vérifier les rapports et les résultats. Cela peut aussi supposer une visite d’évaluation sur le terrain.

4. S’occuper des problèmes de conservation et d’utilisation rationnelle de certains sites de zones humides dans leurs régions respectives et en particulier, aider à la procédure concernant les changements adverses dans les caractéristiques écologiques des sites Ramsar (Art. 3.2).

5. Maintenir des contacts de routine avec les gouvernements de pays membres ou non de Ramsar ainsi qu’avec des ONG nationales et des Organisations internationales partenaires et autres organes pertinents dans leurs régions respectives.

6. Promouvoir le recours à des mécanismes de conservation et d’utilisation durable des zones humides mis au point dans le cadre de la Convention, en particulier les orientations techniques relatives aux travaux des Fiches descriptives Ramsar et l’élaboration d’outils de gestion.

7. Contribuer à la préparation de réunions régionales, de réunions annuelles du Comité permanent de la Convention et de la Conférence triennale des Parties contractantes.

8. Aider à des activités relatives à la diffusion du « message Ramsar » auprès des gouvernements, des décideurs, de la presse, du secteur privé et du grand public (p. ex., l’initiative de la Journée mondiale des zones humides) et participer à d’autres activités et, éventuellement, présenter des exposés.

9. Expédier le travail administratif de routine : préparation de la correspondance, envoi de télécopies, photocopie de documents, aide à l’expédition d’envois groupés.

10. À l’occasion, rassembler et analyser des informations sur des questions techniques et de politique relatives à la conservation et à l’utilisation durable des zones humides comme le demandent le Plan stratégique 2009-2015 et le plan de travail du Groupe d’évaluation scientifique et technique (GEST) de Ramsar (des copies des deux documents sont disponibles sur demande ainsi que sur le site Web de Ramsar).

Qualités requises

Il importe que les candidats soient des citoyens de la région que le stagiaire servira et qu’ils aient vécu l’essentiel de leur vie dans cette région.

Les qualités principales sont l’enthousiasme et un engagement envers les questions de conservation de la nature et d’utilisation durable.

Les stagiaires doivent avoir un diplôme universitaire (de préférence un diplôme supérieur) dans un sujet concernant la conservation et l’utilisation durable des zones humides comme la géographie, la biologie, l’hydrologie, les sciences de la mer, la gestion des ressources naturelles, l’aménagement du territoire ou l’anthropologie/sociologie. Une expérience du travail de terrain concernant des thèmes relatifs aux zones humides est un avantage net.

En outre, les stagiaires doivent avoir des compétences en informatique (Word, Excel, courriel) et pouvoir accomplir efficacement des tâches de secrétariat routinières (dactylographie en particulier).

Les langues de travail du Secrétariat Ramsar sont l’anglais, le français et l’espagnol. Une capacité totale de travail en anglais est requise pour tous les stagiaires. En outre, un français de haut niveau est requis pour le poste de stagiaire pour la région Afrique et l’espagnol pour le stagiaire représentant les Amériques.

Conditions d’emploi

Le Secrétariat Ramsar fournit à chaque stagiaire :

- un billet aller-retour par train/bateau ou avion depuis un point de départ convenu à l’avance et correspondant au tarif le plus économique (le billet de retour n’est offert que pour un délai maximum de trois mois après la fin du stage au Secrétariat);

- une rémunération mensuelle, dont environ 18% est déduit en vertu des plans statutaires de sécurité sociale et de chômage suisses ainsi qu’à des fins de pension et d’impôt interne. Une fois que les frais de location de studio et des charges associées sont réglés, les stagiaires obtiennent un salaire net d’environ CHF 2 000 par mois;

- une somme brute de CHF 290 par mois comme contribution à la prime d’assurance médicale;

- un studio meublé et équipé à brève distance des bureaux est fourni à chaque stagiaire; notes : 1) les stagiaires doivent impérativement y vivre car le Secrétariat Ramsar loue ces appartements de manière permanente dans le but de leur assurer un logement vu la difficulté de louer un logement à Gland. 2) Compte tenu du type de logement, du niveau de salaire et des conditions d’assurance-santé et de résidence suisses, les candidats doivent savoir qu’il est impossible que des membres de leur famille viennent vivre avec eux durant leur stage. Naturellement, des visites pour des vacances sont possibles avec un visa de touriste (aux frais du stagiaire).

- un billet à moitié prix sur le réseau ferroviaire suisse pour permettre des voyages à coût raisonnable sur l’excellent réseau ferroviaire suisse;

- un repas de midi subventionné à la cafétéria de l’UICN;

- l’UICN fait la demande de permis de travail (et, si nécessaire, de visa d’entrée pour occuper l’emploi en Suisse);

- nombre d’heures de travail : 40 heures par semaine;

- congés : 25 jours par an.

Août 2009

 February 2008 : (from left) Evelyn Parh Moloko (Cameroon), Pragati Tuladhar (Nepal), Mila Llorens (Guatemala), and Monica Zavagli (Italy)

Back to top
Suivez-nous sur :      
Ramsar online photo gallery

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2181 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.545.658

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar