Prix Ramsar pour la conservation des zones humides, 2002

16/07/2002

The Chilika Development Authority (Inde)
(Commission du développement de Chilika)

Le Prix Ramsar pour la conservation des zones humides et le Prix spécial Evian - 2002

Le Prix Ramsar est décerné à la Chilika Development Authority (CDA) en hommage à son travail impressionnant et à sa contribution hors pair à la restauration du site Ramsar de Chilika Lake. Fondée sur les principes d'utilisation rationnelle et de gestion intégrée, la remise en état de ce site a privilégié la participation de la population locale, y compris à la prise de décision, ainsi que le renforcement des capacités. Chilika Lake démontre de façon exemplaire comment la restauration des caractéristiques écologiques d'un site peut entraîner non seulement un accroissement de la diversité biologique (végétale et animale, notamment l'avifaune) mais aussi une hausse spectaculaire des prises de poissons (y compris la réapparition de certaines espèces commerciales) et divers autres avantages socio-économiques pour populations locales.

Chilika Lake (Orissa, Inde) est la plus vaste lagune de la côte orientale de l'Inde. Elle figure sur la Liste Ramsar des zones humides d'importance internationale depuis 1981. Cette lagune saumâtre de 116 500 hectares est séparée de la baie du Bengale par un long banc de sable. Une dégradation sérieuse, imputable surtout à l'envasement et à l'engorgement du canal d'amenée d'eau de mer, et se manifestant, entre autres, par la prolifération d'espèces d'eau douce envahissantes, une baisse de la productivité halieutique et une érosion globale de la biodiversité, avait justifié l'inscription de ce site sur la Liste des sites Ramsar menacés (Registre de Montreux) en 1993. Cette lagune est importante non seulement pour les oiseaux d'eau (plus d'un million d'oiseaux migrateurs y passent l'hiver) et pour la biodiversité en général, mais aussi pour la population nombreuse qui dépend de ses ressources.

Créée en 1992, la Chilika Development Authority a mis en oeuvre un programme d'action audacieux pour restaurer l'écosystème et pour améliorer les conditions socio-économiques des communautés vivant autour de la lagune et sur ses îles. Parmi ses interventions majeures figurent le nettoyage du canal reliant la lagune à la mer et l'aménagement d'une embouchure pour restaurer l'écoulement naturel et le taux de salinité de l'eau. Au bout de quelques années, ces efforts furent récompensés par une augmentation substantielle de la production halieutique de la lagune et la réduction des plantes d'eau douce indésirables. La CDA a d'autres réalisations à son actif : gestion participative du bassin versant; protection des oiseaux et de leur habitat; incitations économiques pour amener la population locale à renoncer au braconnage des oiseaux; et mesures pour améliorer les conditions socio-économiques, telles que programmes de formation axés sur l'écotourisme, installation de lampadaires solaires dans les villages insulaires, création d'un service de bacs pour les villages isolés, construction de débarcadères pour les pêcheurs, éducation et sensibilisation à l'environnement.

Toutes ces activités ont été menées sur la base d'études scientifiques et des recommandations des meilleurs instituts du pays, en collaboration avec la population locale, et avec le soutien de Wetlands International, d'ONG locales et d'organisations communautaires, sous l'impulsion du directeur général de la CDA, Ajit Pattnaik, natif de la région, qui s'est consacré totalement à cette tâche. La valeur unique de la restauration de la lagune de Chilika tient à la forte participation des communautés locales, à la collaboration avec des institutions nationales et internationales, et aux systèmes intensifs de surveillance continue et d'évaluation. A l'issue d'une mission consultative menée à Chilika Lake en 2001, Ramsar a recommandé que ce site soit retiré du Registre de Montreux, sous réserve de la poursuite et du suivi des activités de gestion. Le cas de Chilika Lake démontre de manière exemplaire comment l'inscription d'un site au Registre de Montreux peut servir de catalyseur à la restauration des caractéristiques écologiques d'un site, tout en améliorant la situation socio-économique des populations vivant à l'intérieur du site et à proximité.

Le Prix Ramsar est attribué à la Chilika Development Authority pour ses activités de restauration exemplaires, menées en étroite collaboration avec l'ensemble des parties prenantes.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2187 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.608.257

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar