Pourquoi conserver les zones humides?

10/08/2009

Les zones humides sont parmi les milieux les plus productifs du monde. Elles sont le berceau de la diversité biologique et fournissent l’eau et la productivité primaire dont un nombre incalculable d’espèces de plantes et d’animaux dépendent pour leur survie. Elles entretiennent de fortes concentrations d’oiseaux, de mammifères, de reptiles, d’amphibiens, de poissons et d’invertébrés et sont aussi des greniers importants de matériel génétique végétal. Le riz, par exemple, qui est une plante commune des zones humides, est à la base de l’alimentation de plus de la moitié de l’humanité.

Depuis quelques années, nous avons acquis une meilleure connaissance des différents rôles des écosystèmes des zones humides et de leurs valeurs pour l’humanité et nous les avons aussi beaucoup mieux décrits. En conséquence, nous avons beaucoup dépensé pour restaurer les fonctions hydrologiques et biologiques perdues ou dégradées des zones humides. Mais cela ne suffit pas. Ce sont les pratiques qu’il faut améliorer à très grande échelle car, aujourd’hui, les dirigeants de ce monde s’efforcent de résoudre la crise de l’eau de plus en plus aiguë et de faire face aux effets des changements climatiques. Pendant ce temps, il est probable qu’il y aura 70 millions d’habitants de plus chaque année, pendant les 20 prochaines années.

La consommation mondiale d’eau douce a été multipliée par six entre 1900 et 1995 – plus du double du taux de croissance démographique. Un tiers de la population mondiale vit aujourd’hui dans des pays qui connaissent déjà un stress de l’eau modéré à élevé et, d’ici 2025, deux humains sur trois pourraient vivre dans des conditions de stress hydrique.

Lorsque les effets des changements climatiques se feront pleinement sentir sur nos écosystèmes, la capacité des zones humides de s’adapter à l’évolution des conditions ainsi qu’au rythme accéléré des changements sera cruciale, partout, pour les sociétés humaines et pour les espèces sauvages. Il n’est donc guère surprenant que l’attention mondiale se porte sur les zones humides et sur les services qu’elles nous rendent.

Fréquemment, les décisions de développement s’appuient sur de simples calculs des avantages et des inconvénients monétaires des projets – l’importance des zones humides pour l’environnement et pour les sociétés humaines a toujours été sous-évaluée dans ces calculs pour la simple raison qu’il est difficile d’assigner une valeur monétaire aux propriétés et avantages, aux biens et services des écosystèmes des zones humides. Des économistes et des scientifiques de plus en plus nombreux travaillent désormais dans le domaine en expansion de l’évaluation des services écosystémiques. La tâche est difficile mais si l’on veut mettre à la disposition des décideurs l’information correcte sur les valeurs monétaires comparables d’une zone humide en bonne santé, les pertes économiques occasionnées par la disparition ou la dégradation des zones humides, il faut absolument progresser dans ce sens. Certaines études récentes indiquent que les services fournis chaque année par les écosystèmes valent au moins USD 33 000 milliards, dont environ USD 4900 milliards pour les seules zones humides.

En outre, les zones humides sont importantes, et parfois vitales pour la santé, le bien-être et la sécurité des populations qui vivent dans leurs limites ou à proximité parce qu’elles sont parmi les milieux les plus productifs du monde, sources de biens et services multiples et variés.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Prix Ramsar

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2186 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.674.342

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar