Pourquoi une convention intergouvernementale sur les zones humides?

10/08/2009

La Convention de Ramsar sur les zones humides a été conçue comme un moyen d’attirer l’attention internationale sur le rythme de la disparition des habitats des zones humides, disparition due, en partie, à la méconnaissance de leurs importantes fonctions et valeurs et des biens et services précieux qu’elles fournissent. Les gouvernements qui adhèrent à la Convention expriment ainsi leur volonté de contribuer activement à inverser la tendance historique à la perte et à la dégradation des zones humides.

De nombreuses zones humides sont des systèmes internationaux qui s’étendent de part et d’autre des frontières de deux États, voire plus, ou qui font partie de bassins hydrographiques drainant plus d’un État. La santé de ces zones humides, entre autres, dépend de la quantité et de la qualité des eaux transfrontières apportées par les rivières, les cours d’eau, les lacs ou les aquifères souterrains. Or, les pays situés de part et d’autre de ces frontières peuvent voir leurs meilleures intentions déçues en l’absence de cadre international pour le débat et la coopération dans l’intérêt de tous.

Les incidences anthropiques - de la pollution agricole, industrielle ou domestique, par exemple - sur les sources d’eau sont souvent le résultat d’activités fort éloignées des zones humides, et souvent même des frontières des États concernés. Les habitats des zones humides peuvent être dégradés ou même détruits, ce qui met en péril la santé et les moyens d’existence des populations locales.

Bien des espèces de la faune des zones humides, par exemple certains poissons, de nombreux oiseaux d’eau, des insectes tels que les papillons et les libellules et des mammifères tels que les loutres sont des espèces migratrices dont la conservation et la gestion appellent une coopération internationale. 

Les zones humides sont une ressource de grande valeur économique, culturelle, scientifique et récréative pour l’homme : en définitive, l’homme et les zones humides sont interdépendants. Il est donc capital de mettre fin au grignotage et à la disparition des zones humides et de prendre des mesures pour conserver leurs ressources et en faire une utilisation rationnelle. Pour y parvenir, à l’échelle planétaire, il faut une action intergouvernementale concertée. La Convention de Ramsar sur les zones humides fournit le cadre de cette action internationale mais aussi de l’action nationale et locale.

Back to top
Suivez-nous sur :      
Ramsar online photo gallery

La Convention aujourd'hui

Nombre de » Parties contractantes : 168 Sites sur la » Liste des zones humides d'importance internationale : 2181 Surface totale des sites désignés (hectares) : 208.545.658

Secrétariat de Ramsar

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Suisse
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail : ramsar@ramsar.org
Carte : cliquez ici

Devenez membre du Forum Ramsar