Atelier sur l'Établissement d'un Réseau de Sites Ramsar dans le Basin du fleuve Niger

26/03/2004

Sorry, there is no English version of this document.

UN RÉSEAU RAMSAR POUR LE FLEUVE NIGER

ATELIER SUR L'ÉTABLISSEMENT D'UN RÉSEAU DE SITES RAMSAR DANS LE BASSIN DU FLEUVE NIGER

27 au 30 Janvier 2004 à Mopti, Mali

RECOMMANDATIONS


RECONNAISSANT l'importance primordiale des systèmes hydrologiques pour la satisfaction des besoins biologiques, sociaux et économiques des peuples des neuf pays du bassin du fleuve Niger (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Nigeria et Tchad);

APPRECIANT le rôle vital de ce bassin en tant que support de la diversité biologique des écosystèmes aquatiques et terrestres;

RAPPELANT l'importance d'intégrer la conservation et l'utilisation durable des zones humides dans la gestion des bassins hydrographiques;

ENCOURAGEANT les efforts de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN) et de ses Etats membres dans leur contribution au développement durable à l'échelon global;

PRENANT EN COMPTE la Résolution VIII.30 sur les Initiatives Régionales pour renforcer la mise en oeuvre de la Convention Ramsar et en particulier son Annexe I "Orientations pour l'élaboration d'initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides;

SE FONDANT sur le Mémorandum de Coopération signé en novembre 2002 entre le Bureau de la Convention de Ramsar et l'ABN;

CONSCIENTE de la nécessité pour les Etats d'agir ensemble, de la montagne à la mer pour la protection quantitative et qualitative des écosystèmes et des ressources en eau pour l'homme et la biodiversité;

SOULIGNANT l'importance de l'élément humain comme facteur fondamental dans le succès ou l'échec de tout programme de conservation et de gestion des zones humides du bassin du Niger et de leurs ressources ;

La Réunion des Points Focaux Ramsar et Représentants des 9 pays membres de l'ABN (dont 4 sont également membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad, CBLT), des Points focaux de l'Initiative Bassin du Niger et des Institutions Membres (WWF, Wetlands International et la Fondation Nigériane de la Conservation), du Conseiller Principal Ramsar pour l'Afrique, de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), du Conseiller Principal de MedWet et du Chef du projet FEM-CBLT, de Représentants de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l'Ambassade des Pays-Bas au Mali, de la Coopération néerlandaise (DGIS)

RAPPELLE que la tenue de l'Atelier de Mopti (27-30 janvier 2004) est une contribution à la mise en oeuvre de la Décision No 6 du 7ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'ABN (Abuja, 16 février 2002), qui "exhortait les Etats membres de l'ABN à entreprendre la désignation d'un réseau supplémentaire de zones humides d'importance internationale dans le bassin du Niger, comprenant notamment celles recelant la plus grande valeur des points de vue de leur diversité biologique et de leur importance pour les communautés locales"

SALUE l'initiative conjointe du Bureau Ramsar, de l'Initiative Bassin du Niger (IBN) et de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), avec l'appui du WWF International (Programme "Eaux Vivantes") et du Fonds Danone/Evian pour Ramsar de réunir le présent atelier à Mopti (Mali) pour la mise en place d'un réseau Ramsar pour le bassin du fleuve Niger ;

DECIDE D'AVANCER vers une collaboration régionale à l'échelle du bassin du Niger (NigerWet) sous l'égide de Ramsar et de l'ABN qui sera présentée à la 9ème Conférence des Parties Contractantes de Ramsar (7-15 novembre 2005, Kampala, Ouganda) pour reconnaissance officielle et éventuel appui financier au titre de la Résolution VIII.30 ;

DEMANDE à l'ABN avec l'appui du Bureau Ramsar et l'Initiative Bassin du Niger de coordonner le processus nécessaire pour l'établissement de cette initiative régionale d'une manière flexible et inclusive;

DEMANDE aux Etats de mettre en place une instance de concertation élargie à tous les acteurs (ONG, usagers, scientifiques, etc.) susceptibles de répondre efficacement au Mémorandum de Coopération entre l'ABN et Ramsar et dont les activités porteraient sur les points suivants :

- désignation d'un réseau représentatif et complet de Sites Ramsar dans l'ensemble du Bassin du Niger ;
- élaboration et mise en oeuvre de plans de gestion durable des sites Ramsar du bassin du Niger ;
- préparation et adoption d'une Politique Nationale des zones humides par tous les pays du bassin Niger ;
- établissement ou renforcement de Comités Nationaux des zones humides représentatifs dans tous les pays du bassin du fleuve Niger ;
- partage de la connaissance du fonctionnement des zones humides à l'échelle du bassin ;
- reconnaissance des valeurs économiques, sociales et culturelles des zones humides dans toute leur diversité sous-régionale ;
- mobilisation de tous les acteurs politiques, scientifiques, gouvernementaux et non gouvernementaux ;
- recensement et analyse des principales organisations travaillant sur des programmes, des projets précis pour en apprécier la dynamique et le potentiel de partenariat axé sur des questions précises susceptibles de promouvoir la solidarité, la complémentarité et la cohérence des actions.

SALUE la nouvelle dynamique de l'ABN à travers laquelle elle élargit et renforce son champ d'action, en tenant compte des dimensions écologiques, humaines et économiques du bassin ;

RECONNAIT le bassin du Niger comme un atout majeur pour la mise en oeuvre des Conventions internationales comme celles sur la biodiversité, sur les zones humides, sur les changements climatiques et sur la lutte contre la désertification, et des politiques et stratégies nationales sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté ;

SALUE l'initiative lancée par la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), avec l'appui du Bureau Ramsar, de MedWet et du WWF lors de la réunion MedWet/Com5 (Izmir, Turquie, 12-15 juin 2003) dans le sens d'une "Initiative ChadWet" associant étroitement les sites Ramsar du bassin du lac Tchad et le projet FEM-CBLT et s'engage à la soutenir par tous les moyens possibles ;

ENCOURAGE l'initiative "NigerWet" à adopter une démarche s'inspirant de celles adoptée dans le bassin du lac Tchad (ChadWet) et dans celui de la Méditerranée (MedWet), et à envisager un lien avec le projet FEM-Bassin du Niger ;

DEMANDE au Secrétaire Général de la Convention de Ramsar de mettre à la disposition de cette initiative "NigerWet" le soutien institutionnel du Bureau Ramsar et des organes de MedWet (en accord avec le dernier paragraphe de la Résolution VIII.30) ;

RECONNAIT et FAIT SIENNE la conclusion du livre " Action Régionale pour les zones humides / L'expérience méditerranéenne 1991-2002 "*, qui souligne que "La contribution, potentiellement précieuse, du Bureau Ramsar et de MedWet à de telles initiatives régionales, ne doit pas nous faire oublier qu'elles pourraient s'appuyer fortement sur des actions endogènes tirant dynamique et ressources de leurs propres régions. C'est leur seule chance de réussir et d'obtenir des résultats positifs et durables pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides"

FELICITE le Gouvernement, le peuple du Mali et les Autorités de Mopti pour l'accueil et les facilités mises à disposition pour la réussite du présent atelier.

Mopti le 30 janvier 2004

L'Atelier Régional

_________________________________________________________________________

* Thymio Papayannis, Ramsar-MedWet-Tour du Valat, septembre 2002

English version of the Recommendations
Rapport

Photos

Back to top
Follow us 
Ramsar Awards 

The Convention today

Number of » Contracting Parties: 168 Sites designated for the
» List of Wetlands of
International Importance
2,187 Total surface area of designated sites (hectares): 208,608,257

Ramsar Secretariat

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Switzerland
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail: ramsar@ramsar.org
Map: click here

Ramsar Forum: subscribe