Journée mondiale des zones humides -- Sénégal

COMPTE-RENDU DES ACTIVITES DE CELBRATION

"Journée Mondiale des Zones Humides : 02/02/2003"

En partenariat entre l'UNESCO et les institutions nationales (Direction des Parcs Nationaux et Conseil Rural de Sangalkam), élargis à la Communauté scientifique, aux organisations des volontaires des Parcs/Réserves et au mouvement de jeunesse (Scouts et Eclaireurs, Foyer des Jeunes de Niague, etc.), la Journée Mondiale des Zones Humides a été organisée, à l'instar de la communauté planétaire, le 2 février 2003 au site du Lac Rose, dans la Communauté Rurale de Sangalkam.

Cette manifestation majeure s'est déroulée sous la présence effective de Messieurs Modou Diagne Fada, Ministre de l'Environnement et de la Protection de la Nature, Aliou Sow, Ministre de la Jeunesse et Alé Lô, Président de l'Association des Présidents des Communautés Rurales du Sénégal. Le Réseau National des Zones Humides a activement participé à cette journée par une caravane et la contribution du Président de l'Association Sénégalaise des Amis de la Nature, le Doyen Alioune Diagne Mbor.

En marge des manifestations populaires, il a été obtenu du Cabinet TROPIS la prise en charge d'une réunion d'information et de mise à niveau du Réseau National des Organisations des Volontaires des Parcs et Réserves (Rénov'Parcs). Les jeunes de la Communauté Rurale ont été conviés à la réunion organisée dans la matinée du 2 février 2003, les cérémonies officielles devant se tenir dans l'après-midi. Le but était entre autres de stimuler une dynamique à partir de ce que les organisations des jeunes locaux auraient appris de leurs congénères, dans une perspective de la mise en œuvre de la "Stratégie de Préservation du Lac Rose et son Bassin Versant" dont l'élaboration a été coordonnée par le Laboratoire d'Enseignement et de Recherche en Géomatique (LERG), avec un appui du Bureau Régional de l'UNESCO à Dakar (BREDA).

Il importe de souligner l'engagement particulièrement actif et mobilisateur de Monsieur Omar GUEYE, Président de la Communauté Rurale de Sangalkam et de son Conseil. Il a administré la preuve que les réponses locales aux questions de préservation des zones humides et de la biodiversité en général passent forcément par une appropriation des enjeux et stratégies par les nouvelles institutions de la décentralisation. Edifié par les résultats des études d'élaboration de la stratégie de sauvegarde du Lac Rose et son Bassin Versant, le Président de la Communauté Rurale, appuyé fortement par le Ministre de l'Environnement et de la Protection de la Nature et son homologue de la Jeunesse, a clairement exprimé la volonté populaire de consolider la collaboration de l'UNESCO jusqu'à l'aboutissement du classement du Lac Rose et son Bassin Versant en Site du Patrimoine Mondial et Réserve de Biosphère.

Le Conseil Rural de Sangalkam a identifié deux autres sites, dans le territoire de son ressort, une forêt classée relativement dégradée et trente hectares qui jouxtent le "Village des Tortues" (forêt classée de Noflaye), qu'il souhaite aménager, restaurer et valoriser à des fins de promotion éco-touristique. Il serait envisageable, dans une perspective d'un développement endogène fondé sur la restauration et la valorisation économique et sociale de la biodiversité et des paysages naturels et culturels, de créer une Réserve de Restauration de la Faune Pré-existante après restauration et aménagement préalables de la forêt classée, et de réaliser un Complexe d'Accueil et de Démonstration, genre Centre FAGARU de la SAPAD (Structure d'Appui pour l'Aménagement et le Développement de Réserve de Biosphère du Delta du Saloum), sur le site de 30 ha contigus au "Village des Tortues".

Les organisations communautaires de base ont exprimé le besoin, à l'occasion de la réunion du Rénov'Parcs, d'être épaulées pour le rôle qu'il devrait jouer dans la mise en œuvre de la stratégie de préservation du Lac Rose et son Bassin Versant. Sur ce, elles peuvent désormais compter avec le soutien de la Direction des Parcs Nationaux, du Rénov'Parcs, de la Confédération Sénégalaise du Scoutisme. Le Cabinet TROPIS s'est engagé à faire partager son expertise acquise avec les organisations locales des volontaires des Parcs du Djoudj et de la Langue de Barbarie et de la Réserve de Guembeul, dans la perspective de la mise en œuvre de la Stratégie.

Il est souhaité simplement que la volonté largement partagée par les populations de la Communauté Rurale de Sangalkam, et les engagements des autorités de la République, des institutions locales et des institutions internationales, se traduisent très rapidement en plan d'action opérationnel, c'est-à-dire, des axes-programmes pertinents, réalistes et réalisables. En attendant, le Cabinet TROPIS et la Coordination de Rénov'Parcs peuvent commencer la prospection des pistes d'organisation qui puissent garantir la participation de tous les acteurs aux processus d'identification, de planification et d'exécution des programmes de gestion durable de la biodiversité et des paysages du Lac Rose et son Bassin Versant.

Pour la Journée 2004, ce sera un prétexte, nous l'espérons, pour impulser une autre dynamique devant participer, à la fois, à l'édification des opinions publiques locale, nationale et internationale sur la nécessité de la préservation des Zones Humides, et la réalisation d'actions concrètes de prise en charge durable des questions d'environnement qui se posent localement.

Amadou Tahirou Diaw,
Coordonnateur du Grast

Laboratoire d'Enseignement et de Recherche en Géomatique (LERG)
Campus universitaire de l'ESP
Bp 25275 Dakar-Fann, Sénégal
tél: (221) 8640814 / (221) 8642317
fax: (221) 8324307
tahirou_diaw@hotmail.com

Back to top
Follow us 
Ramsar Awards 

The Convention today

Number of » Contracting Parties: 168 Sites designated for the
» List of Wetlands of
International Importance
2,186 Total surface area of designated sites (hectares): 208,674,247

Ramsar Secretariat

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Switzerland
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail: ramsar@ramsar.org
Map: click here

Ramsar Forum: subscribe