World Wetlands Day 2003: Gabon

19/02/2003

Rapport envoyé part Nicaise Rabenkogo (rabenkogo@inet.ga; rabenkogo@yahoo.fr), coordinateur, Groupe de Travail sur les Zones Humides (GTZH)

INSTITUT DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES(IRSH)

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE (CENAREST)

GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ZONES HUMIDES (GTZH)

 

Atelier sur l’approvisionnement en eau douce et les zones humides

 Ministère de l’Economie Forestière
Libreville, le 30 janvier 2003

Jeudi 30 janvier 2003 s’est tenu à l’Amphithéâtre du Ministère de l’Economie Forestière, à Libreville (Gabon), un atelier qui avait pour thème : « l’approvisionnement en eau douce et les zones humides »

Le bureau de l’atelier était composé comme suit :

Président : Dr Marius INDJIELEY, Directeur de l’Institut de Recherche en Sciences Humaines (IRSH) ;
Vice président : M. Christian LASSENY, Directeur des ressources hydrauliques au ministère des mines ;
1er rapporteur : Dr Noël OVONO EDZANG, Chercheur à l’IRSH ;
2e rapporteur : Dr François Edgard FAURE, Chercheur à l’IRSH.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été faite par Dr INDJIELEY, en l’absence de M. Michel MBOMOH UPIANGU, Secrétaire général adjoint du ministère de l’économie forestière, empêché.

Trois communications ont été faites en matinée

Première communication : Variabilité hydrologique en Afrique de l’ouest et centrale et quelques exemples au Gabon.

Elle a été faite par M. Gil MAHE, Hydrologue, chargé de recherche à l’Institut de Recherche sur le Développement (IRD) de Ouagadougou.

Deux aspects ont constitué la trame de cette présentation, les impacts du changement climatique sur les régimes hydrologiques et les changements climatiques prédits par les modèles de climat global au XXIe siècle. Pour étayer son argumentaire, l’orateur en parlant du premier aspect, a pris des exemples en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale. Les impacts du changement climatique se matérialisent par une augmentation du ruissellement de surface. La présentation des changements des régimes hydrologiques au Gabon s’est faite sous la forme d’une étude de cas, notamment celle de l’Ogooué de 1930 à 1989.

Pour ce qui est du second aspect, à savoir les changements climatiques prédits par les modèles de climat global au XXIe siècle, la variation du débit moyen annuel et la simulation d’écoulement sur 53 bassins versants d’Afrique de l’ouest, sont les deux points abordés. En définitive, les observations de débit et de pluie effectuées au Gabon mettent en évidence jusqu’en 1990, un changement majeur à l’équateur.

Deuxième communication : Organisation de la recherche hydrologique au Cameroun.

Communication faite par Dr Luc SIGHA, Hydrologue Géochimiste au Centre de Recherche Hydrologique (CRH) de Yaoundé.

Au cours de cette présentation, l’orateur a insisté sur trois points : les objectifs du Centre de Recherche Hydrologique, les quelques travaux réalisés et la participation aux projets internationaux. Pour ce qui des réalisations, il a mentionné :

le suivi des cours d’eau du Cameroun à 70 stations hydrologiques ayant abouti à la publication des annuaires hydrologiques ;
réalisation des études hydrologiques de la Sanaga, du Ntem, de la Bénoué et de la Mentchum, en vue des aménagements hydro-électriques ;
de nombreuses études menées en convention avec la SONEL et la SNEC.

Le CRH a également participé à des programmes internationaux, notamment :

l’étude de l’hydrologie des Yéré avec l’ORSTOM, l’AIEA et le CRDI ;
l’étude de l’hydrologie de la zone forestière de Kribi avec TROPENBOS ;
la participation au projet FRIEND-AOC de PHI (UNESCO).

Troisième communication : Histoire et dynamique holocène des écosystèmes forestiers du Gabon : Reconstitution par l’analyse pollinique des sédiments lacustres.

Elle a été faite par M. Alfred MGOMANDA, doctorant à l’Université de Montpellier 2.

La communication a débuté par une présentation du contexte environnemental actuel, à savoir le réchauffement de la planète lié à l’effet de serre et l’exploitation intensive des forêts tropicales. La principale problématique était autour de la question suivante : Comment les forêts tropicales peuvent-elles, s’adapter aux changements climatiques ?

Pour y répondre, l’auteur a utilisé l’analyse palynologique des dépôts sédimentaires. Elle permet de connaître les réponses des forêts aux changements climatiques passés. Pour Etayer son propos, l’auteur a présenté les diagrammes polliniques des trois lacs suivants : Nguène, Maridor et Kamalété.

Dans l’après-midi, nous avons eu droit à trois autres communications.

La première était faite par M. Christian LASSENY, Directeur de l’hydraulique au Ministère gabonais des mines. Elle avait pour titre : La politique de l’eau au Gabon.

Selon l’orateur, il existe au Gabon, une gestion tripartite des ressources hydrauliques au Gabon. Les trois structures qui s’en occupent sont : les Ministères de l’Economie Forestière, des transports et des mines. Le service hydrologique national qui dépend de la direction de l’hydraulique est un héritage de l’ORSTOM, qui est parti du Gabon en 1977.

Concernant la politique de l’eau, elle est menée à la fois par la SEEG (pour le milieu urbain) et le Ministère des mines (pour le milieu rural). C’est la direction générale de l’énergie et des ressources hydrauliques qui est le partenaire technique de cette action en milieu rural à partir de l’hydraulique villageoise.

Le second orateur fut M. PATUREL, Hydrologue, chercheur à l’Institut de Recherche sur le Développement (IRD) de Ouagadougou. Sa communication a porté sur le programme FRIEND-AOC. C’est un programme de recherche mise en place par l’UNESCO. C’est un travail à l’échelle régionale qui a débuté au milieu des années 1980. Il existe huit projets FRIEND dans le monde.

Ce programme an débuté en 1992 et peut être décomposé en deux phases :

première phase : 1994-1995 ; 1996-1999 (période de maturation du projet). Les deux partenaires financiers étaient l’UNESCO et la Coopération française.
Deuxième phase : 2000-2002 (phase d’expansion). Le principal bailleur fut la Coopération française.

Le bilan de ces deux phases est globalement positif. En effet, le programme FRIEND-AOC est désormais reconnu au niveau international. Il a pu constitué une base de données, et s’est adapté aux thèmes de recherche sur le développement. Il a également réussi à établir un lien avec des programmes internationaux.

Le projet FRIEND-AOC est constitué de quatre thématiques :

Etiages et eaux souterraines (U.C.A.D.) ;
Modélisation des processus (U.N.B.) ;
Dynamique des flux de matières (C.R.H.) ;
Variabilité des ressources en eau (E.I.E.R./IRD).

Le projet FRIEND-AOC est aujourd’hui, un programme phare du PHI de l’UNESCO.

Outre cette première présentation, M. PATUREL  a fait une seconde communication qui a porté sur la variabilité des ressources en eau qui est le thème piloté par l’IRD de Ouagadougou. Dr SIGHA a lui également présenté la dynamique des flux de matières qui est une thématique dirigée par le Centre de Recherche Hydrologique (CRH) de Yaoundé.

La troisième et dernière communication de la journée fut faite par Dr SIGHA et avait pour titre : Régimes hydrologiques et de transports particulaires de quelques cours d’eau au Cameroun.

L’orateur a présenté l’étude menée actuellement sur la partie camerounaise du Ntem. Avant d’arriver à cet aspect, la présentation de l’ensemble de l’hydrologie camerounaise a été faite (du nord vers le sud).

Il a débuté par la caractérisation des bassins versants camerounais, puis s’est appesanti sur le cas spécifique du Ntem, en indiquant les variations journalières liquide et solide du Ntem à Ngoazic.

Deux autres points furent abordés, à savoir les flux des matières particulaires du bassin versant du Ntem et l’estimation des taux d’érosion sur quelques bassins versants notamment Nyong, Dja-Ngoka, Ntem, Djerem, Sanaga, Mbam et Mayo-Tsanaga).

Constatant :

le manque de collaboration entre chercheurs gabonais et camerounais ;
la faiblesse de la formation en matière d’hydrologie au Gabon ;
la faiblesse des Instituts de recherche gabonais dans les programmes sous-régionaux.

Recommandons :

l’élaboration d’un code de l’eau ;
la mise en place de stratégies de financement sur l’hydrologie ;
la collation des Instituts de recherche gabonais aux programmes internationaux ;
la mise en place d’un groupe de travail constitué par les techniciens des différentes administrations concernées par les thématiques relatives à la climatologie et l’hydrologie ;
l’intégration de la dimension sous-régionale et régionale dans les recherches sur la thématique hydrologique ;
susciter auprès des jeunes, un engouement pour les sciences de l’eau par le biais de l’information et de la sensibilisation scolaire et universitaire ;
le renforcement des capacités pour le financement et l’organisation de sessions de formation dans le domaine de l’hydrobiologie : DESS sur les SIG à l’ENEF, renforcement du module hydrologie ;
l’intégration de l’hydrobiologie dans l’hydrologie en vue de contribuer à une meilleure connaissance de la dynamique des écosystèmes aquatiques et terrestres.

Fait à Libreville, le 30 janvier 2003
Le bureau de l’atelier

Annexe 1 : Programme de l’atelier

Jeudi 30 janvier 2003

 (Amphithéâtre du ministère de l’Economie Forestière)

 08h30-09h00’ : Arrivée des invités

 09h00-9h30’ : Ouverture de l’atelier par le Directeur de l’Institut de Recherche en Sciences Humaines, Dr Marius INDJIELEY.

 09h30-10h30’ : Communications de MM. MAHE (IRD-Ouagadougou)

* Variabilité hydrologique en Afrique de l’ouest et centrale et quelques exemples au Gabon

10h30-11h30’ : Communication de M. SIGHA (CRH Yaoundé)

* Organisation de la recherche hydrologique au Cameroun

11h30-12h30’ : Communication de M. NGOMANDA (Doctorant à l’Université de Montpellier 1)

* Histoire et dynamique holocène des écosystèmes forestiers du Gabon : reconstitution par l’analyse pollinique des sédiments lacustres.

Discussion

13h00’-15h00’ : Déjeuner libre

15h00’-15h30’ : Communication de M. LASSENY (Directeur de l’hydraulique, Ministère des mines)

* La politique de l’eau au Gabon

15h30’-16h00’ : Communication de M. PATUREL (IRD Ouagadougou)

* Le programme FRIEND-AOC (UNESCO)

16h00’-16h30’ : Communication de M. SIGHA (CRH Yaoundé)

* Régimes hydrologiques et de transports particulaires de quelques cours d’eau au Cameroun.

 Discussion

17h00’-17h30’ : Rédaction du rapport d’atelier

17h30’-18h00’: Lecture amendement adoption du rapport d’atelier

18h00’-18h30’ : Cérémonie de clôture

Annexe 2: Discours d’ouverture de l’atelier lu par Dr Marius INDJIELEY, Directeur de l’Institut de Recherche en Sciences Humaines.

Messieurs les Représentants des organisations Internationales et des administrations publiques
Mesdames, Messieurs les séminaristes
Chers collègues chercheurs
Mesdames, Messieurs

C’est avec plaisir que j’ai l’honneur de procéder à l’ouverture de cet atelier sur « l’approvisionnement en eau douce et les zones humides ».

Cet atelier se tient dans le cadre de la journée mondiale sur les zones humides.

Comme vous le savez, les statistiques actuelles font état d’une situation préoccupante et cela se confirmera dans les années à venir : 1 million de personnes n’a pas accès à l’eau potable ; 1,7 millions vivent dans les zones où l’eau est rare et 1,3 vivent dans des conditions de pauvreté extrême.

Les zones humides à la fois fournisseurs et usagers de l’eau pourraient apporter des solutions aux problèmes d’approvisionnement en eau dans le monde.

Chers séminaristes, vous auriez à réfléchir sur les mécanismes permettant :

d’informer le public sur les résultats des travaux de recherche menés dans les domaines de l’hydrologie, de la climatologie et de l’environnement ;
de mobiliser la communauté scientifique, les opérateurs économiques et les pouvoirs publics sur les questions relatives à l’eau douce ;
de sensibiliser les décideurs sur la nécessité de conserver et alimenter les zones humides en eau.

A la suite de vos travaux, nous attendons de vous, la production d’un rapport de synthèse et l’identification des propositions de projets de recherche.

Enfin, je déclare ouvert l’atelier sur « l’approvisionnement en eau douce et les zones humides ».

Je vous remercie

Annexe 3 : Discours de clôture de l’atelier, lu par Dr Marius INDJIELEY, Directeur de l’Institut de Recherche en Sciences Humaines

Messieurs les Représentants des organisations Internationales et des administrations publiques
Mesdames, Messieurs les séminaristes
Chers collègues chercheurs
Mesdames, Messieurs

Nous voici arrivés au terme de nos travaux. Au regard des objectifs que l’atelier s’est fixé, je dois dire que ceux-ci ont été atteints, à savoir mobiliser la communauté scientifique et les pouvoirs publics sur les questions relatives à l’eau.

Par ailleurs, en insistant sur le renforcement des capacités institutionnelles, et à rompre les frontières en ce qui concerne la recherche scientifique, l’atelier veut sensibiliser les décideurs sur la nécessité non seulement de gérer la ressource, mais aussi de la connaître.

C’est sur ce que je déclare clos, l’atelier sur « l’approvisionnement en eau douce et les zones humides ».

Je vous remercie.

Annexe 5 : Liste des Participants

Noms et prénom

Fonction et Institution

Coordonnées

AVOMO NDONG Solange

Conseiller technique DGEF

Tél (241) 07-00-60

BIDZA Jean Marcel

Journaliste

Tél (241) : 07-01-55

BITOUNG-ANGOME Michèle

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

Tél (241) : 04-36-44

BIVEGHE MEZUI Marcel

Enseignant-Chercheur IRSH/CENAREST

Tél (241) 03-84-51

BOUSSOUGOU MOUNGONGA B.

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

Tél (241) : 28-59-00

DOUMENGE Charles

Coopération française

B.P. 4039 Libreville
Tél (241) : 31-45-39

EBAYA Dieudonné

Direction de l’Urbanisme et des aménagements fonciers

B.P. 7624 Libreville
Tél (241) : 72-47-34

EKOME WAZA Maurice

Etudiant UOB

Tél (241) 20-93-65

ELLOUE-ENGOUNE Alain

Directeur adjoint IRSH

Tél (241) 31-43-03

ESSONO MEBALE Cyriaque

Chef de département Pêche et Aquaculture à l’ENEF

B.P. 3960 Libreville
Tél (241) : 48-06-47

FAURE François Edgard

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 846 Libreville ; tél (241) 53-65-15E-mail : faured@yahoo.fr

GIANNERINI Gérard

Conseiller ADIE

B.P. 4080 Libreville
Tél (241) : 07-99-25

IBOUANGA Brice

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 12666 Libreville ; tél (241) 20-45-05
E-mail :
ibouangabrice@yahoo.fr

INDJIELEY Marius

Directeur IRSH

Tél (241) : 36-28-59
E-mail :
mindjieley@yahoo.fr

KOKO Georgette

 

Conseiller du Directeur Général de l’Environnement

Tél (241) : 72-27-00

LAMBERT Nicolas

Institut National de Cartographie (INC)

B.P. 13600 Libreville
Tél (241) : 73-86-10

LASSENY Christian

Directeur des ressources hydrauliques; Ministère des Mines

Tél (241) : 24-93-29
E-mail :
lasseny-christ@inet.ga

LIWOUWOU Jean Félicien

Institut de Recherches Agronomiques et Forestières, Laboratoire d’hydrobiologie

B.P. 2246 Libreville
Tél (241) 73-23-75

MAHE Gil

Hydrologue, IRD Ouagadougou

B.P. 182 Ouagadougou (Burkina Faso)
Tél (226) : 31-82-39
E-mail : mahe@hydro.ird.bf

MANOKOU Lucien

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

Tél (241) : 04-57-42

MAROGA MBINA Joseph

Chef de service Aménagement
DFC

Tél (241) : 76-14-44

MBA NKOGHE Toussaint

Direction de la Météorologie Nationale du Gabon

B.P. 377 Libreville
Tél (241) : 09-22-77

MBOUMI Ferdinand

RTG 1

Tél (241) : 06-19-74

MBOUTSOU Charles

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 9377 Libreville ; tél (241) 04-57-79
E-mail : mboutsou1@caramail.com

MEKUI BIYOGO Paola

Gestionnaire de la Base de données SIG, Projet Minkébé

Tél (241) : 32-01-28

MOUANDA Willy

ONG Word Promus

Tél (241) : 39-73-48
E-mail :
thawilla@assala.com

MOUNGANGA Magloir-Désiré

Chercheur à l’IRAF/CENAREST

Tél (241) : 52-69-73
E-mail :
moungang@assala.com

MOUSSAVOU Lucius Bède

DESS TMGIE (ENEF)

Tél (241) : 37-90-89

NDZIE MEVIANE Alain

Chef de service Climatologie
Direction Météorologique Nationale

B.P. 377 Libreville
Tél (241) : 05-41-31

NGANGA Norbert

Chef de département Environnement à l’ENEF

B.P. 3960 Libreville
Tél (241) : 48-06-33

NGHONDA Jean Pierre

DESS TMGIE (ENEF)

Tél (241) 24-03-82

NGOMANDA Alfred

Etudiant (Doctorant à l’université de Montpellier 2)

Tél (241) : 61-91-04

NGUEMA ENGO Paul

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 12114 Libreville ; tél : (241) 34-03-04; E-mail : nguema-p@yahoo.fr

OGOUERA Philippe

CDAEU-Mairie de Libreville

Tél (241) :  24-45-08

ONDAMBA OMBANDA Faustin

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 16008 Libreville ; tél (241) 61-85-87; E-mail : faustondamba@yahoo.fr

ONDO EVOUNG Jean

Hydrologue (Ministère des Mines)

Tél  (241) : 06-09-38
E-mail :
ondo_evoung@yahoo.com

OVONO EDZANG Noël

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P. 9246 Libreville ; Tél (241) 29-35-22;E-mail : noel.ovono@caramail.com

PATUREL Jean Emmanuel

 

Hydrologue, IRD Ouagadougou

B.P. 182 Ouagadougou (Burkina Faso)
Tél (226) : 31-82-39
E-mail :
jean-emmanuel.paturel@hydro.ird.bf

RABENKOGO Nicaise

Chercheur à l’IRSH/CENAREST

B.P.7498 Libreville ; tél (241) 37-08-44
E-mail : rabenkog@inet.ga

SADIE Charles

Institut National de Cartographie (INC)

B.P. 13600 Libreville
Tél (241) : 73-86-10

SIGHA-NKAMDJOU Luc

Hydrologue Géochimiste;Centre de Recherche Hydrologique de Yaoundé

Tél (237) 981-16-60
E-mail :
lucsigha@hotmail.com

Back to top
Follow us 
Ramsar Awards 

The Convention today

Number of » Contracting Parties: 168 Sites designated for the
» List of Wetlands of
International Importance
2,186 Total surface area of designated sites (hectares): 208,674,342

Ramsar Secretariat

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Switzerland
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail: ramsar@ramsar.org
Map: click here

Ramsar Forum: subscribe