Journée mondiale des zones humides 2004 -- Algeria

El Watan, le 25 février 2004
(http://www.elwatan.com/journal/html/2004/02/25/sup_html.htm)

ZONES HUMIDES / Des écosystèmes à protéger

A l'occasion de la Journée mondiale des zones humides célébrée le 2 février de chaque année, la direction des forêts de la wilaya de Tizi Ouzou organise cette semaine des portes ouvertes sur la préservation de l'écosystème.

Selon M. Khamas, responsable à la conservation des forêts, les objectifs assignés à ces journées sont la sensibilisation sur l'utilité des espaces et la protection de leur milieu biologique. Ce même responsable nous apprend que la wilaya de Tizi Ouzou comptera bientôt une zone humide à intérêt national. Il est prévu, au terme des travaux en cours sur le barrage de Taksebt, que celui-ci sera classé zone humide. "Le temps que la faune et la flore qui se développent se stabilisent et s'y adaptent", ce site s'ajoutera aux 250 autres espaces humides recensés à travers le territoire national, nous explique-t-on.

L'imposant ouvrage (achevé en 1999) est situé sur l'oued Aïssi, longeant la RN 30, à la croisée de plusieurs flancs boisés revêtus d'oliviers, de frênes et de peupliers. Aussi une présence végétale très dense caractérise ces massifs faits d'arbustes divers (myrtes, bruyères, arbousiers et lauriers). D'une capacité de 175 millions de mètres cubes, ce barrage recouvre une surface (cuvette) inondée de 550 ha. L'eau, destinée à la consommation de Tizi Ouzou, Alger et Boumerdès, a atteint un volume de 125 millions de mètres cubes à la fin du mois de janvier dernier et constitue un espace vital pour une diversité biologique riche et méconnue. Selon les spécialistes, le "lac artificiel" de Taksebt représente un écosystème particulier et sa surface humide est devenue l'habitat naturel de plusieurs espèces d'oiseaux locaux ou migrateurs dont plusieurs ont été recensées : le grèbe, la fuligule, le héron cendré et l'aigrette en sus des espèces habituelles de la région. "Il est regrettable de constater que des canards sauvages subissent une chasse illégale au risque de les exterminer. Depuis qu'on en a lâché 150 pour un repeuplement, ils sont la cible de chasseurs indélicats", affirme-t-on à la conservation des forêts, précisant que "cette menace d'extinction est rendue possible par l'accessibilité du site aux braconniers, car aucune clôture ne sécurise l'accès au barrage".

Pour sa part, l'Agence nationale des barrages (ANB) a procédé à un lâcher de carpes. "Ce poisson ainsi que d'autres espèces n'ont pas échappé aux prédateurs qui usent de moyens très destructeurs et nocifs pour pêcher en période de frai (ponte des œufs), compromettant leur reproduction", nous confie-t-on. Un plan de réintroduction de plusieurs oiseaux est en place grâce aux deux centres cynégétiques de Réghaia et Zéralda. Quant au cas de l'oued Sebaou, "celui-ci constituait lui aussi une importante aire naturelle humide très riche, mais à cause de la sécheresse, conjuguée à l'intervention de l'homme, toute sa faune a disparu, des poissons essentiellement", nous dit-on.

Pour rappel, l'Algérie a adhéré à la convention Ramsar (ville iranienne où fut signé le traité en 1971) à la faveur du décret n° 82-439 du 11 décembre 1982. Cette convention, entrée en vigueur en 1975, représente le seul traité mondial sur l'environnement consacré à un écosystème particulier. En 2001, une dizaine de zones humides d'importance internationale ont été intégrées à la liste Ramsar. Cette classification porte ainsi à 13 le nombre de ces espaces pour leur intérêt écologique mondial, et ce, en conformité avec les recommandations de l'initiative MedWet (portant sur la gestion durable des zones humides de la région méditerranéenne).

Par Abdenour Bouhireb


Pour tout renseignement, contactez: Secrétariat de la Convention de Ramsar, Rue Mauverney 28, CH-1196 Gland, Suisse (Tél. +41 22 999 0170, fax +41 22 999 0169, e-mail ramsar@ramsar.org ). Publié le 25 fevrier 2004, Dwight Peck, Ramsar.

Back to top
Follow us 
Ramsar Awards 

The Convention today

Number of » Contracting Parties: 168 Sites designated for the
» List of Wetlands of
International Importance
2,187 Total surface area of designated sites (hectares): 208,608,257

Ramsar Secretariat

Rue Mauverney 28
CH-1196 Gland, Switzerland
Tel.: +41 22 999 0170
Fax: +41 22 999 0169
E-Mail: ramsar@ramsar.org
Map: click here

Ramsar Forum: subscribe